Politique › Institutionnel

Cameroun: Le logo du cinquantenaire est dévoilé au public

Le président du comité national d’organisation des festivités, Martin Belinga Eboutou a procédé à sa présentation publique

Premier sur 241 candidats
L’information était connue depuis dimanche 18 dernier. Patrice Avebé Okono, un mécanicien installé à Yaoundé, la capitale camerounaise, a remporté le prix du meilleur logo du Cinquantenaire de l’indépendance du Cameroun. Le concours, lancé il y a un mois avait entrainé 241 candidatures principalement parmi les jeunes. Enregistrées et soumises à un jury de 18 membres, critiques d’arts à l’expertise admise, seules trois (03) des uvres jugées de qualité avaient été sélectionnées. La meilleure a été couronnée. Le gagnant recevra la somme de 5 millions FCFA et ses deux dauphins auront respectivement de 2 et 1 millions FCFA. Comme mentionné dans le libellé du concours, seul le premier projet fera l’objet d’une matérialisation concrète et d’une utilisation. Ces projets sont déjà la propriété de la présidence de la République du Cameroun qui les a déposés à l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (Oapi), pour l’obtention d’un brevet. Rappelons que le logo qui a été retenu est celui de John Shaddaï, le troisième du concours.

Un symbole d’unification
L’ uvre représente une carte du Cameroun frappée en gros caractère du chiffre «50» et de l’emblème vert-rouge-jaune accompagné d’une étoile jaune sur la bande rouge; synonyme du drapeau national. Ces emblèmes sont encadrés par deux mains. Lesquelles sont qualifiées de protectrices. Légèrement au-dessus de cet ensemble d’image et à gauche, on observe une colombe. Cet oiseau qualifié de «messager de paix» porte à travers son bec un rameau d’olives. Toutes ces représentations sont accompagnées d’un message dont-on peut lire: «Cinquantenaire, indépendance et réunification du Cameroun; 1960-2010».

Le gagnant a dit s’être inspiré de l’environnement camerounais et d’autres faits tels la paix, symbolisée par une colombe. Les mains expertes qui ont construit le Cameroun depuis 50 ans l’entourent sans l’embrigader; dans une symbolique d’amour et de liberté. La couleur or que j’ai utilisé est le symbole de la prospérité et elle a été faite avec 20% de cian, 60% de magenta et 100% de jaune, a expliqué l’heureux récipiendaire.

S’approprier le logo
Le président du comité national d’organisation des cinquantenaires au Cameroun, Martin Belinga Eboutou a appelé tous les opérateurs économiques à s’approprier ledit logo afin qu’il soit connu sur le plan international. Il a par ailleurs émis le souhait que ces noces d’or soient pour les compatriotes de l’intérieur comme de l’extérieur l’occasion de s’enrichir de leurs différences, de se donner la main, de se rassembler autour de leur drapeau pour sentir leurs c urs battre à l’unisson. La colombe de la paix, que nous venons d’immortaliser par ce logo, doit voler toujours plus haut que le faucon, a-t-il ajouté. Le concours avait été ouvert aux personnes physiques ou aux groupes de personnes physiques de nationalité camerounaise établies dans le périmètre national ou à l’étranger. Le comité d’organisation des cinquantenaires de l’indépendance et de la réunification du Cameroun qui dirige les opérations a été créé le 4 février 2010 par le président de la République. Selon le décret qui le crée, il a pour mission la conception, l’organisation, la supervision et l’évaluation de l’ensemble des préparatifs et des manifestations du cinquantenaire de l’indépendance et de la réunification du Cameroun.

John Shaddaï a réalisé ce logo officiel
Jean Jacques Ewong)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé