CultureCulture › Arts visuels

Cameroun: Le «Logobi 05», danse ivoirienne sur scène à Yaoundé ce jeudi

Ce sera dans le cadre du cinquantenaire de l’institut Goethe

En prélude à la célébration de son cinquantenaire, le Goethe-Institut Kamerun présente l’un des groupes de danse le plus en vue en ce moment en Allemagne : Gintersdorfer/Klaßen avec leur performance « Logobi 05 ». Franck Edmond Yao et Paula Sanchez Arevalo ont travaillé sur une nouvelle version de « Logobi 05 ». La grande première de cette danse a eu lieu ce jeudi 03 mars 2011 à 19 heures au Goethe-Institut à Yaoundé (à côté de l’Ecole publique de Bastos). « Logobi » est l’une des multiples danses de rue qui, à Abidjan (Côte d’Ivoire) se renouvelle tous les jours. L’ivoirien Franck Edmond Yao a perfectionné ce style. Dans la dure école des clubs de nuit de Côte d’Ivoire il a développé la puissance, la précision et un talent du show qui ont fait de lui l’un des danseurs de ballet les plus connus d’Afrique de l’Ouest et d’Europe. Yao est une star du coupé décalé (danse moderne ivoirienne) en Côte d’Ivoire. A Paris l’artiste s’est vu décerné le prix « African Award du meilleur danseur africain ». Avec une équipe germano-africaine d’acteurs, il a créé des ballets sur des aires de jeu libres, dans des théâtres, des musées, des galeries et même sur la place publique. L’élément fédérateur des projets Gintersdorfer/Klaßen est la force de l’authenticité et de l’improvisation. « Logobi 05 » est complètement improvisé à chaque spectacle; c’est toujours quelque chose de nouveau qui chaque fois met en scène la rencontre entre deux cultures. Dialogues et démonstrations se créent dans la collaboration. Ces derniers laissent se heurter les visions africaines et européennes du mouvement.

50 années de Goethe-Institut au Cameroun
Le Dr. F. Th. Schnitzler arriva au Cameroun à la fin de l’année 1960. En 1961 déjà il commença avec les premiers cours de langue allemande à Yaoundé. En automne de la même année, le Goethe-Institut Yaoundé fut ouvert. 50 années se sont écoulées depuis la création du Goethe-Institut Kamerun. C’est une institution allemande et européenne qui sert à la transmission, au dialogue et à l’échange dans les domaines de la langue, de l’éducation, de la transmission des informations et de la coopération culturelle internationale. « Le pont » peut servir de symbole aux multiples attributions du Goethe-Institut. L’échange entre les cultures permet les rencontres créatives et critiques et ouvre de nouvelles voies pour le dialogue. A ce titre, le programme du Goethe-Institut Kamerun est donc en cette année de jubilé 2011 sur le signe de la passerelle culturelle entre le Cameroun et l’Allemagne.

Affiche du spectacle
goethe.de)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé