Société › Société

Cameroun: Le marché Mboppi part en flamme

75 boutiques au moins de ce marché de la capitale économique ont été consumées vendredi 26 et samedi 27 octobre 2012

L’incendie s’est déclaré vendredi, 26 octobres 2012 à 16 h 30 au bloc 2 et samedi 27 octobre 2012 aux environs de 6 h30 au bloc 3 de ce célèbre marché d’Afrique centrale. D’après les témoins, un court-circuit serait à l’origine des flammes. C’est mon petit frère qui a découvert qu’il y avait des étincelles dans un coin de la boutique et alerté les autres commerçants, témoigne un commerçant. La mobilisation des sapeurs pompiers va limiter la propagation des flammes dans les autres blocs de ce marché. Mais l’incident était loin d’être terminé. Par mégarde, l’un des commerçants sinistré, en déménageant la marchandise qui avait échappé aux flammes n’a pas constaté qu’un de ses cartons était touché par le feu. C’est ainsi qu’au petit matin de samedi 27 octobre aux environs de 6h30, un autre foyer d’incendie se déclare au bloc 3 A.

Le gouverneur de la région du Littoral, Beti Assomo, qui s’est rendu sur les lieux du sinistre samedi a mis sur pied une commission d’enquête pour évaluer le nombre de sinistrés et les dégâts. Cette commission est constituée du 1er adjoint préfectoral, du sous-préfet de Douala 1er et des forces du maintien de l’ordre. En attendant le rapport de cette enquête, le bilan provisoire fait état de 75 boutiques entièrement consumées. Elles ont été recensées lors de la première procédure entamée samedi. 15 présumés pilleurs, qui ont voulu profiter du sinistre pour voler, ont été arrêtés et gardés à vue à la brigade de gendarmerie de Mboppi. De nombreux dégâts matériels ont été enregistrés.

Dans un communiqué rendu public samedi 27 octobre 2012, il est mentionné que la secrétaire générale et porte-parole des commerçants du marché Mboppi, Alice Maguedjio, et par ailleurs présidente du syndicat des commerçants détaillants du Wouri informe tous les commerçants sinistrés ou non, que l’espace marchand est fermé jusqu’à nouvel ordre. Une rencontre était prévue hier dimanche 28 octobre 2012 avec les autorités administratives, les chefs de blocs et de couloirs, avec pour but de dresser un bilan provisoire de l’incendie et de réfléchir sur la date de potentielle de l’ouverture. Elle n’a pas eu lieu et les commerçants continuent d’attendre.

75 boutiques au moins du marché Mboppi à Douala sont parties en fumée


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé