› Société

Cameroun : le marché Nkoabang subit des casses

Les casses ont débuté le 13 septembre dans une partie du marché de Nkoabang, localité située à l’entrée Est de Yaoundé, dans l’arrondissement de Nkolafamba.

Sous la houlette de Jean François Ondigui Owona, maire de ladite commune, les forces de l’ordre, accompagnés des agents de cette municipalité, procèdent depuis le 13 septembre 2022, à la destruction des installations commerciales.

L’opération vise à désengorger le trafic sur le corridor Douala-Bangui-N’djamena. Elle intervient après plusieurs mois de négociation entre la commune et les commerçants qui ont pris en otage le carrefour Nkoabang avec un impact négatif sur les échanges commerciaux.

Selon la mairie, les commerces détruits étaient érigés sur un terrain privé, privant la privant des recettes fiscales. Une situation qui a conduit la mairie à construire un nouveau marché au quartier voisin à Biteng. Mais ce nouvel espace commercial, déplorent les commerçants, ne dispose pas de route d’accès.

A en croire des commerçants, il s’agit d’une deuxième destruction des commerces en l’espace de quelques mois au marché de Nkoabang. Une situation qui provoque un manque à gagner chez les commerçants et les plonge dans le désarroi.

En chiffre, cet axe routier représente 75% du trafic de transit de marchandise, et environ 90% des mouvements d’homme et de véhicules dans le cadre des échanges commerciaux entre le Cameroun et ces deux autres pays de la sous-région.

 

 

 

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé