Société › Société

Cameroun: le Minesec, «prêt» pour la rentrée scolaire!

Dans une interview accordée au quotidien national et publiée vendredi, le ministre des Enseignements secondaires fait le point des mesures prises pour une réussite de l’année 2015/2016

La rentrée scolaire a lieu lundi, 07 septembre 2015, à 07 heures 30, précise le ministre des Enseignements secondaires (Minesec), Louis Bapès Bapès, dans une interview accordée au quotidien national, édition du vendredi, 04 septembre 2015. Il se dit prêt à affronter l’année scolaire 2015/2016, placé sous le thème: «professionnalisation des enseignements pour la formation des citoyens aptes à soutenir la croissance».

Dans le but d’assurer l’effectivité de la rentrée scolaire sur l’étendue du territoire national, de nombreuses actions ont été menées sur le terrain, sous la conduite du Minesec. Louis Bapès Bapès évoque notamment «la publication de la liste officielle des manuels scolaires quatre mois avant la rentrée, la publication du calendrier de l’année scolaire, la publication du calendrier d’envoi des pièces périodiques, la nomination des responsables dans les établissements scolaires, l’affectation des enseignants nouvellement sortis des écoles dans les délégations régionales, l’assainissement du fichier des établissements scolaires, la publication du chronogramme des inscriptions et recrutements dans les établissements scolaires publics et l’avancement des équipements et infrastructures».

Mesures relatives aux inscriptions
Elles sont contenues dans la lettre circulaire N°12/15/MINESEC/CAB du 24 août 2015 relative à la conduite de l’année 2015 mentionnée par le Minesec. Selon Louis Bapès Bapès, la Commission permanente de recrutement a enregistré et examiné du 26 au 27 août dernier, les demandes de recrutement et de transfert des nouveaux élèves. S’agissant des anciens élèves il précise que les inscriptions des anciens élèves sont ouvertes depuis le lundi, 24 août et se font tous les jours ouvrables de 8 heures à 11 heures selon le calendrier établi par les différents chefs d’établissements.

Des mesures pour prévenir la corruption et l’absentéisme des enseignants
Le Minesec est revenu sur La question de la commercialisation des places dans les établissements publics. Il indique, conformément à la circulaire, que le chef d’établissement n’est pas qualifié pour les questions relatives aux inscriptions et études de dossiers. Ont été désignés compétents, l’agent financier en matière d’inscription et la Commission permanente chargée de l’examen de dossiers.

Louis Bapès Bapès met les contrevenants en garde. «La Commission nationale anti-corruption (Conac), l’inspection générale des services et les différentes structures compétentes, dans le cadre de leurs missions statutaires veillent plus que par le passé au déroulement d’une rentrée sans corruption» a-t-il précisé.

En ce qui concerne l’absence souvent remarquée des enseignants à leurs postes, Louis Bapès Bapès indique que des «mesures ont été prises pour permettre aux enseignants de ne plus se déplacer pour le suivi et la gestion de leur carrière». Il s’agit notamment de l’automatisation des avancements, des avances de soldes aux enseignants en cours d’intégration, la répartition équitable des personnels enseignants et le respect de leurs charges horaires.

Louis Bapès Bapès, ministre des Enseignements secondaires
Droits réservés)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé