Société › Education

Cameroun : Le Minesup ferme « provisoirement » deux établissements privés

Jacques Famer Ndongo, chargé à la communication Rdpc (c) Droits réservés
La décision y relative a été publiée le 24 Septembre dernier.
Jacques Fame Ndongo, ministre de l’Enseignement supérieur vient de suspendre l’Institut supérieur professionnel (région du Centre-Yaounde-Elig Essono) et l’Institut supérieur Mingole (région du Littoral-Douala-Deido), de toutes activités.
 Il leur est reproché les « manquements graves aux conditions et obligations édictées par le Décret n*2001/832/PM du 19 Septembre 2001, fixant les règles communes et applicables aux institutions privées d’enseignement supérieur ».
 La mesure d’une durée de trente jours a pris effet depuis la publication de ce communiqué. Jacques Fame Ndongo invite les promoteurs de ces deux établissements à soumettre pour validation éventuelle, un plan de délocalisation de leurs campus respectifs à la Direction du développement de l’enseignement supérieur, structure en charge du fonctionnement des Institutions privées d’enseignement supérieur.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé