› Politique

Cameroun : le ministère de la Communication répond aux accusations de détournements de fonds liés à la riposte contre le coronavirus

Ces accusations avaient été portées par le journaliste Sismondi Barlev Bidjocka, qui mettait à l’index le ministre René Emmanuel Sadi de s’être approprié 8 milliards Fcfa.

C’est par Felix Zogo, Secrétaire général du ministère de la Communication, que ce département ministériel va apporter un dément aux accusations d’un détournement de 8 milliards Fcfa portées par un journaliste de Ris Radio, émettant de Yaoundé.

Dans une sortie, le Secrétaire général informe l’opinion que le ministère de la Communication avait demandé 300 millions Fcfa au Premier ministre pour mettre en œuvre un plan de communication gouvernemental axé sur la prévention et la sensibilisation contre la pandémie.

Le ministère ne recevra que 100 millions Fcfa, partie des 126 milliards Fcfa débloqués par le Fonds monétaire international (Fmi) au titre de la Facilité de crédit rapide contre le coronavirus.

Lire aussi ::  Le journaliste Sismondi Barlev Bidjocka raconte comment il a été « séquestré » dans le cabinet d’un ministre

Un autre décaissement de 420 millions Fcfa, puisé dans le Fonds de solidarité nationale, a été promis par le Premier ministre. « Autrement dit, le ministère de la Communication n’a jamais reçu aucun financement autre que celui qui vient d’être indiqué et qui comme chacun peut le aisément s’en rendre compte, se situe loin, très loin des 8 milliards Fcfa allégués par ce journaliste », relève le Secrétaire général du ministère de la Communication.

Tout comme il rejette les accusations de séquestration dudit journaliste dans le cabinet du ministre. « Je tiens à souligner que contrairement aux allégations mensongères de ce personnage, ni lui, ni ses enfants n’ont été l’objet de quelque maltraitance que ce soit, encore moins de séquestration dans le Cabinet du ministre », dément Felix Zogo.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé