› Société

Cameroun : le ministre de la Défense dément le lancement d’un recrutement au Bataillon d’intervention rapide (BIR)

Le porte-parole du ministère déclare qu’aucun concours n’est ouvert pour l’heure dans les forces armées.

Un document, prétendument signé du ministre de la Défense ce 11 août a fait son apparition sur les réseaux sociaux.

Ce communiqué annonçait le «recrutement spécial de  2600 commandos d’élite pour le compte des Bataillons d’intervention rapide (BIR) et de la Garde présidentielle (GP)« .

Faux, déclare le capitaine de frégate Cyrille Serge Atonfack Guemo, porte-parole du ministère de la Défense. « Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense précise qu’aucun concours ni recrutement n’ont été pour l’instant ouverts pour les Armées, et la Gendarmerie nationale », déclare-t-il dans un communiqué de ce 11 août 2020.

Il ajoute que le « moment venu, la bonne information sera communiquée au public par les canaux habituels ».

Le dernier recrutement de 2600 soldats d’élite dans les rangs du BIR et de la GP remonte à 2018.

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé