› Politique

Cameroun : le ministre de la Santé publique répond aux accusations de gabegie

Le Dr Manaouda Malachie

Manaouda Malachie défend que son département ministériel n’ait pas consommé 600 milions de frais de carburant en trois mois.

C’est sur Twitter, son réseau social favori, que le ministre de la Santé publique a répondu, le 2 décembre, à la polémique sur la consommation de carburant de son ministère.

« Pour cette Une de Le Messager, je précise qu’il s’agit bien des frais de carburant de l’ensemble de tout le Ministère pour l’année 2020 des 150 ordonnateurs délégués et non du Ministre. Le travestissement de l’information aide à créer le buzz et servir certains intérêts. Dommage! », a-t-il réagi.

En effet, dans sa parution du 2 décembre, le quotidien Le Message attirait l’attention sur la consommation de carburant du ministère de la Santé publique. « 600 millions FCFA de carburant en 30 mois », a titré le journal. Ce que dément le ministre Manaouda Malachie.

Ce n’est pas la première fois que ce ministère, sous le magistère Manaouda Malachie,est accusé de gabegie ou de détournement de fonds.

En juillet dernier, c’est le député Jean Michel Nintcheu qui dénonçait en début de semaine des malversations dans la gestion des fonds liés à la lutte contre le coronavirus. Le parlementaire d’opposition avait notamment évoqué des détournements et un manque de logistique dans les centres de prise en charge des patients. Des allégations totalement infondées, selon le ministre de la Santé camerounais.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé