Opinions › Tribune

Cameroun: Le ministre de l’Eau et de l’Energie apporte un démenti à propos de l’absence d’eau au palais de l’unité

Intégralité du communiqué signé Basile Atangana Kouna

Dans son son édition N° 3742 du lundi 17 décembre 2012, le quotidien Le Messager a titré à sa une « Incurie: le palais d’Etoudi est en panne d’eau depuis six mois ». En vue de restituer l’information, le Ministre de l’Eau et de l’Énergie Basile Atangana Kouna porte à la connaissance de l’opinion publique qu’aucune perturbation majeure n’est à signaler sur la desserte d’eau de la Présidence de la République. Bien plus, le Ministre de l’Eau et de l’Énergie vient de réceptionner les études hydrogéologiques et géophysiques pour lesquelles il a commis l’entreprise China engineering Cameroon destinée à l’implantation de sources alternatives pour la sécurisation définitive de la fourniture continue d’eau potable au Palais de l’Unité.

En effet, la formule actuelle d’alimentation de la Présidence de la République repose sur un système technique et sécurisé opérant à partir d’une canalisation principale de 250ml qui dessert toute la Présidence de la République. Un branchement de 110ml dédié à la fourniture d’eau potable aux hommes de rang dont les résidences sont situées aux encablures du Palais de l’Unité et en hauteur par rapport au réservoir.

Aussi dans le cadre de la gestion en déficit de l’eau potable de la ville de Yaoundé accentuée par l’étiage en vue, la Camerounaise Des Eaux a mis en place sous l’autorité du Ministre de l’Eau et de l’Énergie, un programme de rationnement touchant la plupart des quartiers de Yaoundé dont parfois ces dernières résidences.

En somme, le Ministre de l’Eau et de l’Énergie en condamnant fermement les affirmations gratuites et sans fondement du quotidien Le Messager, qui participe de la désinformation a des fins inavouées, tient à préciser qu’un comité de veille chargé de suivre la continuité du service public dans le secteur de l’eau et de l’électricité en général, et de s’assurer de la soutenabilité du programme de rationnement d’eau arrêté par la CDE, fonctionne normalement au sein de son Département ministériel. Il compte enfin sur l’esprit citoyen et un comportement républicain de l’ensemble des camerounais dans le cadre de la gestion des problèmes d’eau et d’électricité pour lesquels le gouvernement s’emploie à y remédier de manière progressive.

Palais de l’Unité à Yaoundé
africapresse)/n



A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé