Sport › Autres sports

Cameroun: Le Ministre des sports suspend les activités de 17 fédérations nationales

C’est suite aux nombreuses irrégularités pré-électorales que le ministre Adoum Garoua a mis hors-jeu ces fédérations

Après examen du contentieux pré-électoral, jeudi et vendredi dernier, le ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep) Adoum Garoua a provisoirement suspendu les activités de 17 fédérations. Il s’agit des fédérations camerounaises sportives civiles nationales ci-après : baseball et softball, de Billard, de bodybuilding, de catch, d’escrime, de golf, de jeu de dames, de karting, de kick-boxing, de kungfu Wushu, de patins à roulettes, de pétanque, de savate, des sports équestres, du sport du travail, des sports nautiques et des tirs. Pour remédier à cette situation, le Minsep a mis sur pied des comités techniques pour la réforme desdites fédérations en vue de la tenue de nouvelles assemblées constituantes au plus tard au mois de juin 2013. La sentence d’Adoum Garoua a été prise sur la base de plusieurs critères dont la non fonctionnalité et/ou l’inexistence des ligues régionales des sports civils desdites fédérations. L’examen des questions inscrites à l’ordre du jour a notamment permis de relever de nombreuses irrégularités concernant : les dossiers techniques des assemblées générales ordinaires électives des fédérations sportives civiles nationales ; le contentieux et le respect des exigences liées à l’arrimage des textes organiques des fédérations à la loi n°018 du 15 juillet 2011 ; la vie des ligues régionales des sports civils sur l’ensemble du territoire national ; l’apurement des comptes d’emploi relatifs aux fonds mis à disposition de certains responsables fédéraux.

Par ailleurs, le cas des dirigeants fédéraux faisant l’objet d’une enquête en cours au Minsep portant sur la gestion des fonds mis à leur disposition a également retenu l’attention des participants. Le communiqué du Minsep, signé hier, indique qu’au regard des points sus-évoqués, et dans l’optique de permettre un bon déroulement des opérations de renouvellement des organes dirigeants des fédérations civiles nationales a pris les mesures ci-après : les dirigeants fédéraux n’ayant pas justifié l’utilisation des fonds mis à la disposition de leurs fédérations respectives par l’Etat du Cameroun sont déclarés inéligibles. En plus, il demande aux fédérations dont les textes n’ont pas été adoptés par l’instance habilitée de convoquer une réunion de ladite instance aux fins du respect de la procédure, le procès verbal de ladite réunion servira de base à l’approbation des textes organiques par le Minsep. Enfin, il demande également aux fédérations dont les dossiers techniques d’assemblées générales déposés auprès de la Direction des normes et du suivi des organisations sportives sont vides, de les compléter dans un délai de 10 jours ouvrables à compter de la publication du présent communiqué, faute de quoi celles-ci verront leurs activités suspendues. En outre, le Minsep instruit la transmission pour leur homologation par la commission compétente, des dossiers relatifs à la tenue des assemblées générales ordinaires électives des fédérations sportives civiles nationales : de cricket, de karaté et disciplines affinitaires, kobudo kendo, nanbudo et de natation et sauvetage. Le Minsep prescrit enfin, le dépôt du calendrier de la programmation des assemblées générales électives à la direction des normes et du suivi des organisations sportives afin de veiller au respect par les parties des préalables à la convocation régulière d’une Assemblée générale élective. La date limite pour la tenue de toutes les assemblées générales électives est fixée au samedi 23 mars 2013.

Adoum Garoua, ministre camerounais des sports et de l’éducation physique

journalducameroun.com/Photo Archives Sylvestre Kamga)/n

À LA UNE
Retour en haut