Société › Faits divers

Cameroun : le ministre Joseph Lé enferme Paul Biya à la prison de Kondengui

Coupable d’avoir volé deux portes au ministère de Fonction publique et de la réforme administrative (Minfopra) le 17 janvier, un homonyme du chef de l’Etat camerounais écope de 8 mois d’emprisonnement ferme.

Paul Biya, vigile au département ministériel que dirige Joseph Lé, est en prison, révèle dans son édition du 16 mars, l’hebdomadaire Kalara, spécialisé dans l’actualité du monde juridico-judiciaire.

L’homonyme du chef de l’Etat purge une peine de 8 mois de prison à Kondengui pour avoir volé deux portes au Minfopra. Le journal de Christophe Bobiokono indique que l’infortuné a reconnu son acte le 22 février au cours d’une audience au Tribunal de grande instance de Yaoundé.

En plus des 8 mois de prison, il écope d’une amande de 50 000 FCFA et  doit aussi payer la somme de 25 000 FCFA représentant les frais de justice.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé