Santé › Actualité

Cameroun : le ministre Laurent Esso échappe à un attentat

Laurent Esso, ministre camerounais de la Justice.©Droits réservés
Un individu débarque ce 1er avril 2021 au ministère de de la Justice et met le feu sur le véhicule du garde des sceaux et sur cinq autres voitures dans le garage.

Il ne s’agit pas d’un poisson d’avril. Un homme non identifié portant des armes de fabrication artisanale (un objet et un explosif) a attaqué le ministère de la Justice en mettant le feu sur plusieurs véhicules, dont celui du ministre Laurent Esso.

Selon des employés de ce ministère, l’individu en question a jeté l’explosif dans le garage du garde des sceaux, avant de procéder à la destruction  des pare-brise. Ayant constaté le vacarme et la  présence du feu, les agents de sécurité ont accouru pour maitriser les flammes et interpeller l’auteur. Environ six voitures ont des impacts de feu.

L’engin explosif utilisé, près d’un des véhicules attaqués

 

 

 

 

 

 

Une source au Commissariat révèle que l’auteur du crime déclare avoir été débouté dans une querelle foncière.  Il estime que le droit n’a pas été dit. Lasse d’obtenir une audience chez le ministre, il aurait décidé de commettre ce forfait pour se faire enfin entendre.

Jusqu’au moment de mettre cet article en ligne, le monsieur était toujours entre les mailles de la police.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé