› Politique

Cameroun : le ministre René Sadi monte aussi au créneau contre la manifestation projetée par Maurice Kamto

Pr Maurice Kamto (à gauche) et le Mincom René Emmanuel Sadi (à droite)

Après le ministre de l’Administration territoriale hier, c’est autour du ministre de la Communication de dénoncer la manifestation du MRC annoncée le 22 septembre 2020. Dans un communiqué publié ce 15 septembre 2020, René Emmanuel Sadi brandit des menaces aux personnes qui s’associeront à ce projet.

René Emmanuel Sadi réitère l’interdiction de la manifestation annoncée par le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) le 29 septembre prochain. « Le Gouvernement de la République tient à rappeler qu’aucune manifestation ne saurait être considérée comme pacifique lorsque le but déclaré en est le lancement d’un mouvement insurrectionnel et le renversement d’institutions républicaines démocratiquement élues », écrit le ministre de la Communication dans un communiqué publié ce 15 septembre 2020.

Aux personnes qui prendront part à ladite manifestation, René Emmanuel Sadi prévient que : « tous ceux qui s’associeront à un tel projet devront s’attendre á en répondre devant les instances judiciaires compétentes. Les forces de sécurité prendront à cet égard toutes les mesures nécessaires pour assurer fermement le maintien de l’ordre public et de la paix sociale ».

La sortie du Mincom arrive 24 heures après la circulaire de son collègue de l’Administration territoriale adressée aux gouverneurs des régions du Centre, du Littoral et de l’Ouest. Paul Atanga Nji a ordonné aux gouverneurs d’interpeller et de garder à vue les participants à la manifestation du 29 septembre ainsi que ses organisateurs.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé