› Santé

Cameroun : le Minsanté prescrit une dose de rappel contre la Covid-19

Une scène de vaccination contre la Covid-19

Il est question de se faire encore vacciner après six mois afin de renforcer son système immunitaire. Elle obéit aux indications données par l’Organisation mondiale de la santé et le Conseil scientifique camerounais.

Elle n’est valable que pour ceux ayant 18 ans et plus. C’est ce que relève le tweet du ministre de la Santé publique, Malachie Manaouda. Cette dose du vaccin contre la Covid-19 requiert que toute personne qui la prend, doit au préalable être déjà vaccinée. Ce qui lui confère alors le droit de se faire encore administrer six mois après la dernière injection.

La dose de vaccin peut également être transmise aux personnes adultes qui ont déjà eu la Covid-19 ou encore une autre qui ayant reçu deux doses de vaccin. Mais selon les recommandations des spécialistes, il n’est reçu que si les symptômes à l’exception de la toux et l’anosmie n’apparaissent plus. Aussi, lorsque la période d’isolement est terminée.

Une autre catégorie de la population envers qui la dose de rappel est recommandée est celle qui a été vaccinée uniquement avec un vaccin à vecteur viral ou encore les femmes enceintes de tout âge.

Cette décision des autorités camerounaise intervient dans un contexte où la Covid-19 continuée à se propager sur le sol camerounais; même si la situation n’est plus aussi alarmante qu’il y a quelques mois.

le tweet du Minsanté

Selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé, OMS, le Cameroun a enregistré depuis le 03 janvier 2020 jusqu’au 20 janvier 2022, 109 666 cas pour à 1.853 décès.

Et côté vaccination, on est bien loin du fort taux réalisé en occident. Les statistiques du Cameroun font état de ce que moins de 5% de la population serait vaccinée. Seulement 1 024 333 doses de vaccins ont été administrées jusqu’à ce jour.

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé