› Opinions

Cameroun : le MPDR condamne le recours aux « assassinats lâches » des soldats

Le MDR condamne la tuerie des cinq gendarmes dans le Noun
Jean Claude SHANDA TONME

Le Mouvement populaire pour le dialogue et la réconciliation (Mpdr) exprime son indignation suite à l’assassinat de cinq gendarmes le 07 juin 2022 à Njiptapon localité située dans le département du Noun, région de l’Ouest.

Cinq soldats sont tombés, mais la République est debout, restera debout, demeurera debout, et triomphera de tous les terrorismes ainsi que de tous les hors la loi.

NOTRE POSITION DOIT ETRE CLAIRE ET CHACUN DOIT, SANS ÉQUIVOQUE CHOISIR ENTRE LA RÉPUBLIQUE ET LE CHAOS TERRORISTE

Dans la nuit du mardi 07 Juin 2022, un poste avancé de l’armée camerounaise dans la localité de Njiptapon, tenu par des éléments du Groupement polyvalent d’intervention de la gendarmerie nationale (GIPGN), a été attaqué par des terroristes en nombre. Cinq de nos valeureux soldats ont été sauvagement assassinés, un autre emmené et décapité, plusieurs blessés et pertes en équipements.

Le MPDR a pris connaissance du drame avec une extrême gravité, et se fait un devoir pressant, patriotique, honnête et sincère, de présenter ses condoléances à l’armée camerounaise, aux familles, ainsi qu’à tous les patriotes épris de paix et soucieux de privilégier le dialogue, la tolérance, l’humilité et le pragmatisme comme voies et moyens de résoudre toutes les difficultés et incompréhensions, naissant de la coexistence entre des diversités de toutes natures à l’intérieur d’une même nation.

Le MPDR se faisant, condamne avec énergie et sans réserve aucune, le recours à la violence, aux assassinats lâches de soldats engagés pour la patrie et la protection des biens et des personnes. Rien ni aucune explication, ne saurait être avancée pour soutenir des comparaisons entre le meurtre par traîtrise de soldats, avec des bavures quelconques, non préméditées et non intentionnelles, ce que tendent à promouvoir quelques esprits tordus parmi les leaders d’opinion et dans les médias, bien connus pour ce genre de malice, de sournoiseries et de trahison de la patrie. La pire des hontes consiste à ne pas avoir publiquement le courage de ses opinions.

Le MPDR invite tous et chacun, à réfléchir profondément et honnêtement, afin de nous aider à comprendre et à avancer, au lieu de reculer et d’encourager des compatriotes qui ont perdu le sens des valeurs de dialogue. Il n’y aura jamais dans le pays, plus de terroristes et de bandits haineux et violents, que de patriotes lucides et déterminés à défendre la République et l’ordre constitutionnel, quel qu’il soit.

Le MPDR réitère avec clarté et fermeté, sa conviction selon laquelle, quelques politiciens défectueux, perdus et perturbés, posent mal le problème de leurs ambitions de pouvoir, et essayent d’user et d’abuser des crises politiques et sociales diverses, pour atteindre leurs fins. Le Cameroun a un problème de transition et connaît des relents de complots de diverses chapelles et factions au sein du pouvoir, compte tenu légitimement de l’âge du chef de l’Etat, mais il devrait être clair pour tous, que les institutions sont en place, exécutif, législatif et judiciaire.

Le MPDR martèle, que tous et chacun, nous devons faire preuve de patriotisme et de responsabilité, et attendre patiemment les élections à dates convenues constitutionnellement. Ceux qui croient fêter l’assassinat des soldats, se tirent une balle dans le pied et se trompent à la fois de pays, d’époque et de chemin. La République est debout, reste et demeurera debout./.

Yaoundé, le 10 Juin 2022

SHANDA TONME

Président, Médiateur Universel


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé