Politique › Partis politiques

Cameroun : le MRC n’obtient pas l’autorisation de tenir un meeting à Nkongsamba

Le MRC n’a pas l’autorisation de manifester à Nkongsamba
Des militants du MRC (Archives)

Les autorités locales n’accordent pas la possibilité à la fédération régionale du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) de tenir une manifestation publique. Celle-ci est prévue pour l’installation des nouveaux responsables locaux du parti.

 

La situation du MRC à Nkongsamba, département du Moungo région du Littoral est semblable à celle de Bafoussam il y a quelque temps. Le maire de la ville de Nkongsamba et le préfet du département sont jusque-là non favorables à la tenue d’un meeting du MRC le 1er octobre 2022 sur la place publique. En effet, par une correspondance en date du 20 septembre 2022, le MRC a sollicité la tenue de sa rencontre à la place des fêtes du Cercle municipal ou du stade Bonangoh.

Six jours après, Fréderic Nzoki Epoh répond au secrétaire général de la Fédération MRC Littoral (Moungo). « A titre d’information, nous vous signalons que des travaux sont imminents sur le site de la place des fêtes et celui du cercle municipal. On ne pourra donc accéder favorablement à votre demande d’occupation de ces espaces. Pour les autres qui relèveraient de notre compétence, nous restons dans l’attente de l’autorisation de manifestation publique  délivrée par l’autorité administrative territorialement compétente », peut-on lire sur la copie de la correspondance.

Cependant, cette attente se heurte à une décision non motivée de la plus haute autorité administrative du département. Un arrêté préfectoral en date du 28 septembre, porte interdiction des manifestations publiques. L’acte s’applique sur l’ensemble du département du Moungo. « les regroupements et les manifestations dans les lieux ou espaces publics sont interdits  dans l’ensemble du département à l’exception des deuils, funérailles et cultes pour les journées du 1er et du 02 octobre 2022 », précise la décision préfectorale.

Au regard de ces réactions des autorités, la manifestation du MRC est incertaine ce samedi. La situation de Nkongsamba se rapproche celle de Bafoussam où l’autorité municipale a refusé l’autorisation au parti de tenir son meeting à la place des fêtes. L’autorité administrative quant à elle avait dans un premier temps interdit les regroupements de plus de 50 personnes. La raison invoquée était la Covid-19. Mais avec l’insistance du MRC, l’autorisation a finalement été accordée. Le meeting a eu lieu à l’esplanade d’une église.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé