Santé › Actualité

Cameroun: Le paludisme en baisse dans la région de l’Extrême-Nord

Dans la région citée, les cas de paludisme sont de plus en plus traités, le taux de mortalité dû à cette affection a pratiquement été réduit à zéro grâce au projet Sida H4+ soutenu par l’Unicef

La région de l’Extrême-Nord du Cameroun a bénéficié le 12 janvier 2016 d’une vague de 38 nouveaux agents de santé communautaires. Selon le quotidien national, édition du 16 février 2016, qui relaie l’information leur rôle est d’administrer les soins aux malades du paludisme et de conduire les personnes souffrant de complications à l’hôpital.

Mobilisés dans le cadre du projet Sida H4+ initié par le fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), ces agents mènent comme autre activité sur le terrain, le recensement des ménages pour la distribution des moustiquaires à longue durée d’action (Milda). Toutes choses qui ont favorisé la baisse du paludisme dans les sept districts de santé que compte la région de l’Extrême-Nord.

« L’arrivée dudit projet a amélioré la vie des populations. Les cas de paludisme sont traités, le taux de mortalité dû à cette affection qui était de 20% environ a pratiquement été réduit à zéro. On enregistre plus de décès lié à cette pathologie », a souligné le sous-préfet de Gazawa, Abdou Djenabou Oumarou, cité dans le quotidien national édition du mardi, 16 février 2016.

Le taux de mortalité dû au paludisme est en baisse à l’Extrême-Nord du Cameroun
Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé