Politique › Institutionnel

Cameroun: le parti au pouvoir célèbre son 31e anniversaire

Le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) a choisi de célébrer ce 24 mars 2016 sous le signe de la mobilisation tous azimuts derrière son président national et chef d’Etat Paul Biya

«Mobilisation totale derrière le Président national, chef de l’Etat, chef des armées, son excellence Paul Biya, dans la lutte pour l’accélération de la croissance et le combat contre Boko Haram», c’est le thème retenu pour la célébration, ce 24 mars 2016, du 31ème anniversaire du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC). Le parti organisera à l’occasion de nombreux meetings sur l’étendue du territoire.

Dans la circulaire relative à cet anniversaire, signée le 11 mars dernier, le secrétaire général du RDPC invite les militants à une célébration «dans la dignité et la sobriété, en communion et soutien aux forces de défense et de sécurité, et par solidarité avec les victimes des hostilités». Jean Nkuete rappelle ici que l’armée camerounaise fait face chaque jour avec «patriotisme et détermination» à la secte Boko Haram dans sa partie septentrionale.

Au niveau de la vie du parti, le secrétaire général du Comité central indique qu’il convient de retenir deux faits «saillants»: «d’une part, le raffermissement de la Nouvelle dynamique à travers la grande réussite des récentes opérations de renouvellement des bureaux des organes de base qui se sont déroulées dans l’enthousiasme général et au suffrage universel pour la première fois ; d’autre part, la grande ferveur des militantes et des militants qui ne cessent d’exprimer leur soutien et de renouveler leur confiance à Son Excellence Paul Biya, président de la République, dans la conduite des affaires de l’Etat à travers de très nombreux appels.»

Le 31e anniversaire du parti au pouvoir intervient effectivement dans un contexte où de nombreux acteurs appellent à une nouvelle candidature de Paul Biya (président national du RDPC et chef de l’Etat) à la prochaine élection présidentielle, prévue en 2018 ; certains appelant même à une présidentielle anticipée. Quelle que soit l’option qui sera prise, le secrétaire à la communication du RDPC, Jacques Fame Ndongo, estime que le parti au pouvoir sera prêt. «Le territoire politique national est ratissé avec rigueur, afin qu’aucun m2 ne soit laissé à nos adversaires», déclare le Pr. Fame Ndongo, dans une tribune publiée ce mercredi 23 mars dans la presse publique. «Quand un homme politique très expérimenté et visionnaire comme le président Biya (83 ans et 34 ans au pouvoir en 2016, ndlr) jouit de toutes ses capacités physiques, intellectuelles et morales, rien ne l’empêche de se présenter à une élection, surtout lorsque de nombreux citoyens le lui demandent avec insistance et au moment où il a encore beaucoup à donner au Cameroun», affirme le secrétaire à la Communication du RDPC.

L’an dernier, pour la célébration du 30e anniversaire du parti au pouvoir, le RDPC avait tenu à marquer sa solidarité aux populations de la région de l’Extrême-Nord, affectées par les exactions de la secte terroriste Boko Haram en choisissant la ville de Maroua pour abriter le lancement de ses activités.

Des militants du RDPC. Photo pour illustration
journal.rdpcpdm.cm)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé