Economie › Transport

Cameroun : le port de Limbe a son autorité de transition

Administration de transition au port de Limbe
Port maritime de Limbe

Thomas Ndive Mulongo est le nouveau directeur délégué de l’administration transitoire du Port autonome de Limbe.

La mission confiée à Thomas Ndive Mulongo est de conduire le port de Limbe vers son opérationnalisation. Une mission qui lui a été confiée le 01 mars dernier lors de son installation au titre de directeur délégué de l’administration transitoire.

En effet, le port de Limbe est encore tout nouveau dans le paysage portuaire camerounais. Il a été créé il y a juste deux ans par décret présidentiel. A la suite de quoi, c’est le port autonome de Douala qui a suivi son implémentation.

Il est maintenant question pour le port de Limbe de voler de ses propres ailes. Et c’est tout le devoir qui attend la nouvelle autorité de transition.

Pour les autorités du port autonome de Douala, « l’administration transitoire du port de Limbe marque la scission avec le Port autonome de Douala qui va néanmoins continuer à apporter son soutien au jeune port. C’est-à-dire que le PAL se détache du PAD. L’administration transitoire est chargée d’administrer au quotidien les opérations portuaires de Limbe. C’est un grand pas vers l’opérationnalisation du PAL qui est désormais une autorité portuaire ».

Avec l’opérationnalisation de ce nouveau port, c’est un pas de plus pour la facilitation du transport au Cameroun. Le port autonome de Limbe ambitionne de desservir principalement des produits lourds. Il s’agit des hydrocarbures et des produits agricoles tels que la banane ou encore le cacao. C’est fort de la proximité avec la société nationale de raffinage, Sonara et d’autres industries dans la région du Sud-Ouest.

Cette installation vient par ailleurs remettre sur la table la construction du port autonome de Limbe. Au lendemain du décret présidentiel, le ministre des Transports avait indiqué « il y a plus de 10 ans des travaux ont été réalisé pour estimer le coût de construction du port en eau profonde de Limbe. Et le montant présenté était environ 400 milliards de FCFA ».


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé