› Eco et Business

Cameroun: le portail agropastoral Camagro rétrocédé au Minpostel

Le portail agropastoral du Cameroun est une plateforme qui offre des canaux de communication, de prospection et de distribution aux acteurs du secteur

Le portail agropastoral du Cameroun (CAMAGRO) est désormais la propriété du Ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel). La cérémonie de rétrocession par la Cameroon Télécommunications (Camtel) s’est déroulée vendredi, 10 juin 2016, à Yaoundé.

Pour le directeur général de Camtel, David Nkoto Emane, la cession de la Camagro au ministère des Postes et Télécommunications du Cameroun constitue une étape décisive vers la concrétisation et l’exploitation du projet.

«Camagro apparait comme une réponse pertinente, pratique et accessible susceptible de booster à moyen terme, l’activité agropastorale du pays et au-delà, l’économie toute entière. Désormais, producteurs, consommateurs, agro-industries, financiers seront directement connectés à l’espace virtuel du marché», a déclaré David Nkoto Emane

Selon la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom li Likeng, parvenu à sa phase d’exploitation, il était important d’assigner au site Camagro un cadre interministériel de gestion pour assurer sa visibilité et sa compétition. «Cette unité de gestion interministérielle aura pour objet la prescription d’orientation sur les plans des ressources de la plate-forme, des services à développer, de l’adéquation des services proposés, de la sécurisation des transactions réalisés sur la plateforme et de sa vulgarisation», indique la ministre.

Présent également à cette cérémonie, Beaugas-Orain Djoyum, le directeur général du cabinet ICT Media Strategies, indique que le site Camagro a aujourd’hui un défi principal : celui du contenu. «L’une des garanties de succès du projet Camagro c’est la disponibilité du contenu du secteur agropastoral du Cameroun. Sur ce site web, il faut des informations régulières sur le secteur agropastoral du Cameroun, notamment en termes de disponibilité des produits agricoles et de présentation des acteurs de ce secteur ainsi que de leurs défis communs. Et ce dans toutes les régions du pays. Actuellement, ce n’est pas encore le cas quand on jette un coup d’ il sur ce portail. Le Minpostel et Camtel devraient s’assurer que des experts en terme de production de contenus se chargent de ce volet, car s’il n’y a pas de contenus sur ce site web, cela ne sera pas attractif pour les agriculteurs et leurs potentiels clients», explique le DG d’ICT Media Strategies, cabinet également spécialisé dans la fourniture de contenus médiatiques.

Camagro vise en effet à intégrer les TIC au c ur du secteur agropastoral du Cameroun, à travers la fourniture des services et des ressources facilitant la communication, les échanges et l’accès à l’information en temps réel entre les acteurs du secteur agropastoral et les acheteurs ou investisseurs. Les usagers de CAMAGRO peuvent bénéficier de services qui vont de l’inscription dans l’annuaire agropastoral, de l’alerte et la notification par e-mail et sms des produits désirés, de la recherche d’informations dans la base de données, de la géolocalisation des acteurs ou encore de la publication d’annonces sur le site.


Droits réservés )/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé