Société › Education

Cameroun : le Premier ministre crée deux collèges bilingues et transforme dix en lycées

Des élèves de l'ex lycée classique moderne de Mvomeka'a transformé le 10 septembre 2020 en lycée bilingue

Ces établissements scolaires situés dans douze villages du pays n’attendent plus que leur ouverture effective par le ministre en charge des Enseignements secondaires.

Ils ont été créés le 22 février 2021 par trois décrets du Premier ministre Joseph Dion Ngute. Les deux premiers fondent respectivement le collège d’enseignement secondaire bilingue (CES) de  Mondoni dans  l’arrondissement de Tiko, région du Sud-Ouest, et celui de Mbrondong dans la commune de Taïbong, département du Mayo-Kani à l’Extrême-Nord du pays.

Le troisième décret transforme des CES en lycées. Ainsi, le CES de Biakoa dans l’arrondissement de Mbangassina, département du Mbam et Kim devient un lycée d’enseignement général. Idem que  les CES de Voundou et de Minka dans l’arrondissement de Makak, département du Nyong et Kelle.

A l’Extrême-Nord, le CES de Galam dans le Mayo-Danay subit la même transformation. Tout comme celui de Golong-Dakri dans le Mayo-Kani. Le CES de Maklingaï dans le Mayo-Sava et celui de Mandaka dans le Mayo-Tsanaga iront aussi désormais jusqu’en classe de terminale avec des cours en français et anglais.

Pareil que le CES de Bomono dans le Littoral, arrondissement de Dibombari, département du Moungo. Dans la région du Nord-Ouest, le CES de Mbveh dans l’arrondissement de Kumbo Central, département du Bui, est aussi muté en lycée bilingue. Et à l’Ouest, c’est le CES King Place Batcham qui en est concerné.

L’une des conséquences de cette mutation des CES en lycée est qu’elle  va limiter les phénomènes d’abandon de l’école  et d’exode rural après l’obtention du Brevet d’étude du premier cycle. Leur ouverture effective se fera par décision du  ministre en charge des Enseignements secondaires.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé