Eco et Business › Transports

Cameroun : le projet Bus Rapid Transit de Douala démarre en 2022

Le projet BRT Douala Cameroun entre dans la phase de mise en œuvre en 2022
Le gouvernement camerounais se prépare à lancer le système BRT à Douala

La Banque mondiale vient de confirmer l’augmentation de l’enveloppe pour réaliser ce projet visant à améliorer la mobilité dans la capitale économique du Cameroun. D’où l’assurance du maire de la ville de Douala Roger Mbassa Ndiné.

La visite d’un responsable de la Banque mondiale à Douala le 15 septembre 2021 porte ses fruits. « Nous sommes très reconnaissants au vice-président de la Banque  mondiale qui nous a rendu visite il y a quelques mois et qui, au regard de ce qu’il a vu sur place et de notre engagement qu’il a pu  jauger, a décidé d’augmenter la quote-part du financement de la Banque mondiale dans ce projet », déclare le maire de la ville de Douala.

En effet, huit ans après son annonce, le projet Bus rapide transit (Brt) dans la ville de Douala entre bientôt dans la phase de mise en œuvre. Son démarrage est prévu au cours de l’année 2022, selon l’assurance de Roger Mbassa Ndiné portée à la connaissance du public par Ecofin. Le super maire annonce la confirmation par la Banque mondiale du financement du Projet de développement des villes inclusives.

Des partenaires brésiliens et chinois avaient manifesté leur intérêt pour ces travaux sans suite. Mais en septembre 2021, le ministre du Développement urbain et de l’Habitat Céléstine Ketcha Courtes a publié les résultats de deux appels d’offre portant sur la réalisation du projet. Une action de plus qui démontre l’avancée de l’initiative.

Le Système de Bus rapid transit est un projet visant à améliorer la mobilité urbaine à Douala où le réseau de bus représente moins 1% de transports selon la BM. Le projet présente plus d’un intérêt pour la métropole où la population exerce une pression sur les infrastructures de transport. Eulalie Saïsset, Benjamin Fouchard et Aiga Stokenberga chercheurs de la Banque mondiale (BM) ont démontré en 2020 dans un billet que le système de Brt représenterait une économie d’environ 1,6% du PIB de la ville de Douala.

selon ces chercheurs, une fois le Brt mis en place, l’accès à l’emploi augmentera de 138% chez les personnes pauvres. Le nombre d’habitants de la ville qui accèdent à un hôpital public en 45 minutes va augmenter de 43% à 58%. La part des femmes qui arrivent au marché en 45 minutes passera de 71 à 80%, etc.

En attendant que la réalisation du projet commence et s’achève, la population de Douala continue d’emprunter les moyens de transport existants. Il s’agit de la marche, des taxis ou mototaxis avec leur lot quotidien d’embouteillages et des prix parfois élevés.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé