Politique › Partis politiques

Cameroun : le Rdpc fête ses 37 ans dans un contexte dominé par des crises

Le Rdpc fête ses 37 ans d’âge
Le RDPC en marche

Les 377 sections du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) célèbrent ce 24 mars 2022, l’anniversaire de la création du parti, sur fond de crises.

Crises sécuritaires persistantes dans le Nord-Ouest, le Sud-Ouest et l’Extrême-Nord, crises sanitaires du Covid-19 et du Choléra, tensions sociales liées aux revendications corporatistes, crise de la vie chère et persistance de la corruption, sont quelques tableaux qui assombrissent la célébration des 37 ans du parti du flambeau ardent.

Crée le 24 mars 1985 à Bamenda par son fondateur Paul Biya, actuel chef de l’Etat camerounais, le Rdpc célèbre ce 24 mars 2022 son anniversaire dans les 377 sections du Cameroun et de l’étranger.

Malgré les progrès démocratiques enregistrés dans le pays sous le règne de ce parti, des grands problèmes sociaux demeurent. Difficultés d’accès à l’eau potable, coupures exagérées du courant électrique, pauvreté et chômage des jeunes, sous-développement, déficit infrastructurel et autres  continuent de caractériser le pays.

Conduit par un système gangrené par la mal gouvernance, la corruption, l’inertie et le favoritisme entre autres, le pays peine à décoller. Les crises se multiplient avec les slogans « on a trop supporté », « Trop c’est trop ».

Cependant, cela n’empêche pas les militants de faire une « pause-café ». Dans la plupart des sections ce 24 mars, les manifestations sont ponctuées par les conférences de sections et des meetings de soutien au Rdpc et à son président fondateur, Paul Biya. De telles manifestations n’ont pas été au rendez-vous en mars 2020 et en mars 2021, en raison de la pandémie à coronavirus. En 2022, la célébration retrouve son caractère faste et solennel.

Président de la République depuis le 06 novembre 1982, Paul Biya crée son parti trois ans plus tard. Durant ses 37 ans d’existence, le Rdpc par son fondateur dirige le Cameroun. Il remporte l’élection présidentielle du 24 avril 1988 et conduit le pays au pluralisme.

Grâce au soutien et à l’action de son mouvement politique représenté dans les dix régions du pays et à l’étranger, il continue de trôner à la présidence de la République depuis la restauration du multipartisme en 1990.

Avec le Rdpc, il a remporté l’élection présidentielle six fois, cinq dans le multipartisme (1992, 1997, 2004, 2011 et 2018) et une dans le parti unique en 1988. Parti majoritaire au Parlement, au sein des exécutifs communaux et régionaux, le Rdpc continue à se mobiliser pour assurer davantage son leadership.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé