› Politique

Cameroun : le régime de Yaoundé célèbre les 88 ans du président Paul Biya

Des ministres célébrant les 88 ans de Paul Biya, ce 13 février 2021 à Yaoundé.

Des manifestations organisées à travers le pays par des pontes du pouvoir pour marquer le jour anniversaire du président de la République.

Du beau linge ce 13 février à l’esplanade de la marie de Sangmelima, dans la région du Sud, région natale du président de la République. Sous les tentes – dont certaines indiquent « famille présidentielle » ou encore « Belle-famille présidentielle » – des invités triés sur le volet. La rencontre est voulue par Louis Paul Motaze, ministre des Finances, président de la délégation départementale du RDPC pour le Dja et Lobo et « fils » du président de la République.

Ce baron du régime préside par ce fait une double cérémonie : pose de la première de la « Place Paul Biya ».  Une maquette du projet est d’ailleurs proposée et l’ouvrage devrait trôner au carrefour d’Avebe Yekombo qui relie Sangmelima aux arrondissements de Meyomessala, Djoum, Oveng et Mintom.

L’autre raison de ce rassemblement tourne toujours autour de Paul Biya. Il s’agit de marquer les 88 ans du président de la République qui fête son anniversaire ce 13 février. En cette occasion, des cadeaux d’anniversaire ont été déposés par diverses personnalités et un office religieux célébré par Monseigneur Christophe Zoa, Evêque de Sangmélima. Ce dernier a  conduit des prières pour que Dieu accorde la bonne santé et la sagesse au président Paul Biya.

A Yaoundé, c’est une célébration d’anniversaire portée par trois ministres qui a été organisée au palais des sports. En effet, à l’initiative du ministre Jacques Fame Ndongo de l’Enseignement supérieur, de Laurent Serge Etoundi Ngoa de l’Education de base et de Philippe Mbarga Mboa ministre chargé de mission à la présidence de la République.

Dans cette fête d’anniversaire dominé par les militants du RDPC, des souhaits de longévité et de sagesse ont été dressés à l’endroit de Paul Biya, au pouvoir depuis 1982.

A noter que le principal concerné ne s’est présenté à aucune des fêtes à son intention. La présidence préférant une célébration dans l’intimité familiale dont des photos sélectionnées « fuitent » généralement à travers les réseaux sociaux.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé