› Santé

Cameroun : le vaccin contre le Covid-19 presque obligatoire dans des administrations publiques

Le palais présidentiel du Cameroun ©Droits réservés

A la Présidence de la République comme dans plusieurs services publics, la présentation du carnet de vaccination ou d’un test négatif est obligatoire pour y mettre pieds.

Face à la réserve d’une partie de la population vis-à-vis du vaccin anti Covid-19, le gouvernement multiplie des approches persuasives. A la présidence de la République, une campagne de vaccination est lancée dès ce lundi 11 octobre 2021. A l’issue de celle-ci, «l’accès au palais de l’Unité ne sera permis qu’aux personnels vaccinés», indique le secrétaire général de la présidence de la République (SGPR), Ferdinand Ngoh Ngoh, dans un communiqué le 8 octobre.

Quelques jours avant, le gouverneur de la région de l’Est, Grégoire Mvongo prenait une décision similaire dans ses services. Sans doute inspiré par sa tutelle, le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, qui a personnellement supervisée la campagne de vaccination dans son département ministériel.

A la Société de presse et d’édition du Cameroun (Sopecam), la Directrice Marie-Claire Nnana exige au personnel la vaccination ou la présentation des tests négatifs de Covid-19 datant d’au moins 72 heures.

A noter que selon le Programme élargi de vaccination (Pev), seules 133 531 personnes ont été complètement vaccinées au Cameroun, soit 1 % de la population cible, depuis le début de la vaccination le 12 avril dernier.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé