› Economie

Cameroun : l’Eau minérale Sano de nouveau sur le marché, mais sous plusieurs conditions

Eau Sano, de nouveau sur le marché
Dans un arrêté signé le 13 juillet, le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt), Gabriel Dodo Ndoké, a levé la suspension de l’embouteilleur d’eau « Sano » sur le marché.

Sur une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux ,  l’on voyait des agents de l’embouteilleur  Sano remplir des bonbonnes à mains nues, dans un espace insalubre et à même le sol. Le 4 mars 2021, le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt), Gabriel Dodo Ndoké, a décidé de suspendre Sano pour « non-respect des normes d’exploitation et de conditionnement des bouteilles et des bonbonnes d’eau destinées à la consommation du public ». Le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana, a décidé de sortir les produits Sano du marché de l’eau.

Le 13 juillet 2021, le gouvernement camerounais a décidé de lèver sa suspension. La société Sano SA peut rependre ses activités d’exploitation et de conditionnement de l’eau. Toutefois, précise le Minmidt, « le conditionnement des gammes de 5 et 10 litres demeure interdit jusqu’à acquisition d’une chaîne complète automatique desdites gammes ».

Le gouvernement exige par ailleurs la modification de la dénomination « eau minérale naturelle » en « Eau minérale Sano ». Une mention qui doit désormais reposer  sur les étiquettes après épuisement des produits actuellement en stock.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé