› Eco et Business

Cameroun : l’échangeur d’Obala a couté 5,3 milliards de F

Il a été mis en service ce 10 novembre par le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi.

L’échangeur trompette (de part sa forme) inauguré le 10 novembre 2022 relie le Cameroun au Nigéria. L’ouvrage est constitué de 4 travées d’une longueur de 53 m, construit par l’entreprise CGCOC Group Co. Ltd. 3,45 km de route de 2×2 voies ont été aménagées et servent de bretelles d’accès à l’échangeur.

« Il contribue à l’amélioration de l’efficacité et de la sûreté du transport routier et aérien à travers la réduction des coûts de transport et la durée du transit sur le corridor routier dont l’économie repose essentiellement sur la production agricole et le commerce », explique le ministère des Travaux publics.

La construction de cet échangeur en 24 mois a permis l’aménagement et la construction des voiries urbaines dans les villes d’Obala (2 km), Monatélé (5 km), Ombessa (2 km), Bafia (5 km). Ainsi que la construction d’une station de pesage à Ebang et d’une aire de repos à Obala avec une capacité de 68 parkings.

Il est situé sur le corridor routier qui relie Yaoundé à la frontière Est du Nigeria, en passant par Bafoussam (Ouest) et Bamenda (Nord-Ouest). Il fait partie du programme de réhabilitation complète de la route Yaoundé-Bafoussam-Babadjou sur la route nationale N° 4 et constitue un maillon fort du Programme d’appui au secteur des Transports (phase II), mis en œuvre avec le soutien de la Banque africaine de développement et l’État du Cameroun dans les régions du Centre, d’Ouest et du Nord-Ouest, d’un coût global 31,6 milliards de FCFA.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé