› Politique

Cameroun : l’élection de Jean-Baptiste Atemengue à la tête de la commune de Ngoumou célébrée

Rites traditionnels de bénédiction

Entre rites traditionnels et bénédictions, son mandat été placé sous le signe de la protection divine. C’était au cours d’une célébration organisée par la grande famille Mvog Atemengue d’Otélé, bourgade de l’arrondissement de Ngoumou.

Le village Yene-Yena à Ngoumou à vibré le 27 novembre 2021, au rythme de la célébration de l’élection de l’élection de Jean Baptiste Atemengue, élu à la tête de la commune de Ngoumou, par la grande famille Mvog-Atemengue d’Otélé.

Une messe d’action de grâce a été dite en l’honneur de ce  fils Mvog-Atemengue, devenu maire au cours du scrutin municipal 2020 et installé le 04 juillet de la même  année. C’était sous le regard du Préfet du de la Mefou et Akono, Antoinette Zongo. Quelques points à l’ordre du jour, notamment la démonstration de la puissance de la puissance du Conseil des patriarches Mvog Atemengue par des rites profonds. Objectif, invoquer les forces pour la protection de leur « fils ».

Après cette phase capitale, vint la célébration œcuménique par le curé de la paroisse St Nicola d’Otélé, l’abbé Camille Ongolo Ekenlé. Un vrai moment d’édification à l’attention du maire et de son équipe. L’autorité ecclésiale a recommandé le maire de Ngoumou au Seigneur, en lui dotant des armes spirituelles nécessaires pour mener à bien, la mission à lui confiée, à savoir faire de Ngoumou, un pôle, une cité de développement incontournable. « Tu es le maire de toute la municipalité. Ta mission est lourde. Tu devras faire l’histoire et non faire des histoires. Tu n’as pas à décevoir ton peuple. Concentres-toi sur ton mandat pour marquer l’histoire. Utilises toutes les solutions endogènes nécessaires », a rappelé Camille Ongolo.

Au peuple, il a demandé de soutenir, Jean-Baptiste Atemengue à son tour, va remercier ses pairs pour l’attention portée à sa personne. « Cette cérémonie  me touche car elle me rappelle mes responsabilités et surtout que je ne dois aucunement faillir… », S’est-il réjoui.A noter qu’ au Cameroun, il Yaoundé est un village de la grande famille Mvog Tsoung Mballa. Celle-ci est constituée de quatorze sous-familles, notamment celle Mvog-Atemengue installée dans le Mfoundi et à Ngoumou.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé