Société › Société

Cameroun: L’engouement des francophones pour le système scolaire de langue anglaise

Les parents de plus en plus nombreux préfèrent envoyer leur progéniture à «l’école anglaise»

Mon fils est au Bilingual Shakespeare School, sa s ur aînée est à l’internat au Lycée bilingue de Buéa: Ces paroles sont de Monsieur Bello, jeune cadre dans une entreprise de Ngaoundéré. Comme ce dernier, beaucoup de parents de culture francophone ont une préférence pour le système scolaire anglophone. Au lieu de s’y mettre eux-mêmes à l’école de l’anglais, ils préfèrent plutôt y envoyer leur progéniture. Une situation qui connaît des pics depuis une dizaine d’années.

Vue au départ comme une affaire des «hommes fortunés», une affaire de personnes nantis et des parents ayant une assise intellectuelle confortable, la préférence pour les enseignements en langue anglaise semble être de plus en plus apanage de tous, parents socialement nantis ou pas. Tous pour des études dans la langue de Shakespeare, semble être les paroles que se sont passés les Camerounais. L’anglais, une langue que le village planétaire dans sa majorité parle. On la dit même être la langue des citoyens du monde avec les avantages qu’elle procure en terme de facilitations procurées pour la pénétration dans le monde des technologies de la communication et de l’information (TIC) ou à se faire une place dans le tout puissant pays de l’oncle Sam ou chez la Reine Elisabeth II.

Une flopée d’avantages à laquelle on peut ajouter le profil type que les études faites en langue anglaise procurent au candidat aux postes de responsabilité dans des organismes internationaux. Avec tout cela, pourrait-on penser voir un parent envoyer son fils ailleurs que dans un établissement scolaire où les études sont dispensées dans la langue anglaise ? Même si l’on sait que le revers de la médaille c’est l’impossibilité pour ces parents francophones d’apporter une quelconque assistance à leur progéniture. Raison, dialogue de sourds entre les deux. A l’allure où vont les choses, le Cameroun pourrait véritablement être un pays bilingue avec l’anglais comme langue la plus parlée. Si tel pouvait être le cas, on ne parlerait peut-être plus d’anglophones minoritaires, mais des Camerounais qui préfèrent l’anglais au français.

Ecole primaire Cameroun
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé