Sport › Football

Cameroun: L’entraîneur adjoint de l’union de Douala analyse les performances de ses poulains

Bilé Tanga: « Nous avons eu un problème au niveau de la gestion des énergies »

Après le match nul, 1-1, en ouverture du championnat, vous enregistrez votre première victoire à domicile face à Renaissance par 3-2. Il s’en est fallu de peu pour terminer avec un autre score nul
C’est évidemment un sentiment de joie, mais en même temps, nous avons l’impression qu’il y a encore des choses à travailler, notamment au niveau de la gestion physiologique du match. Les joueurs ont commencé le début du match avec une grande envie de gagner, qu’ils ont beaucoup donné en première mi-temps, oubliant que le match se joue en deux phases. Cela nous a été évidemment un peu préjudiciable en seconde période. Lorsqu’on joue un match, on doit pouvoir gérer la première mi-temps en tenant compte de la seconde mi-temps. Donc, nous avons eu un problème au niveau de la gestion des énergies, mais en dehors de ça, je pense que dans l’ensemble, ce n’était pas si mauvais que ça. Il y a quelques erreurs que nous avons noté. On va continuer à travailler et à monter en puissance.

On a vu vos joueurs peinés surtout en 2e période, et cela s’est matérialisé par le deuxième but de Renaissance que Union a encaissé. Qu’est ce qui n’a pas marché entre les deux mi-temps?
Personnellement, j’ai constaté que par rapport à la dépense d’énergie qu’il y a eu en première mi-temps, je craignais évidemment cette baisse de régime en seconde mi-temps. Voilà pourquoi en première mi-temps, on demandait aux joueurs de gérer mieux leurs énergies, mais malheureusement ils avaient tellement envie de gagner qu’ils donnaient pratiquement tout. Heureusement, tactiquement, on était en place. A un moment, l’adversaire avait le ballon, mais comme on lui opposait deux ou trois lignes de défense, il lui était difficile de trouver des solutions. De notre côté, on souffrait un peu physiquement, mais on va corriger les erreurs.

Comment avez-vous trouvé votre adversaire?
Personnellement, c’est la deuxième fois que je vois jouer Renaissance de Ngoumou. Je l’ai vu jouer contre Unisport de Bafang, ce n’était pas déjà une mauvaise équipe, malheureusement, plusieurs joueurs de l’équipe ne connaissent pas vraiment la première division et qui lorsqu’ils sont entrain de jouer, ils se posent énormément des questions. Par rapport à leur comportement contre nous, Renaissance gagne de plus en plus en confiance, car c’est une équipe qui joue bien au ballon et les clubs n’ont qu’à bien se tenir.

Comment entrevoyez-vous justement la suite de la compétition?
Après cette victoire, nous allons gagner de plus en plus en confiance. On avait quelques problèmes au niveau de l’attaque, mais nous commençons déjà à trouver des combinaisons appropriées par rapport au secteur offensif et les résultats seront de plus en plus meilleurs.

Vous parliez avant le début du championnat de plusieurs de vos joueurs blessés, quelle est la situation actuelle au niveau de l’infirmerie du club?
Il y en a encore qui sont blessés, nous les récupérons au fur et à mesure. Dimanche, vous avez vu Nana qui n’était pas au premier match, et qui a fait sa rentrée. Nous avons également Youssoufa qui était retenu, mais on a préféré le réserver pour la suite de la compétition. Nous avons encore deux attaquants qui sont encore blessés, mais, qui ont repris les entraînements avec le groupe. D’ici quelques jours, ils pourront disputer les matches du championnat.

Bilé Tanga, entraîneur adjoint de l’union de Douala
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut