Société › Société

Cameroun: L’épave de l’avion affrété par Cam-Iron retrouvée

Le ministre de la communication avait annoncé une reprise des recherches ce lundi, l’avion se serait écrasé en pleine forêt, aucun survivant n’aurait été retrouvé

Les recherches se poursuivent
Selon une information rendue publique par la radio nationale, l’épave de l’avion qui transportait à son bord d’importantes personnalités australiennes de l’exploitation minière de Balam a été retrouvée. Le brouillard et la jungle épaisse ont rendu difficiles ce lundi, les recherches menées par le Cameroun et le Congo pour retrouver l’avion disparu pendant le week-end avec onze personnes à bord, dont deux Français. L’appareil transportait notamment Ken Talbot, l’une des plus grandes fortunes d’Australie. Il est porté manquant depuis samedi lors d’un vol entre la capitale camerounaise, Yaoundé, et Yangadou en République du Congo voisine. A bord de l’avion privé, un CASA C212, étaient présents six Australiens, deux Britanniques, deux Français et un Américain. Outre Ken Talbot, administrateur de la société minière Sundance Resources basée à Perth, le président de Gindalbie et Sundance, Geoff Wedlock et le Directeur financier de Western Areas, Craig Oliver, figurent parmi les disparus. Quant à l’un des américains cité dans les communiqués officiels il s’agirait de Jeff Duff de l’entreprise américaine Dynamq, conseiller de l’entreprise Sundance en gestion de risque. Les dirigeants voulaient visiter des projets de minerai de fer au Cameroun et en République du Congo. Les autorités ont perdu le contact avec l’avion environ une heure après le décollage de Yaoundé en direction de Yangadou. L’épave a été retrouvée du côté du Congo. Il n’y a pas de survivant malheureusement, a affirmé M. Tchiroma Bakary, qui devait faire une déclaration à la presse. On connait aussi le nom d’une autre victime. James Casserly un Irlandais qui était à bord de l’appareil.

Une situation préoccupante en Australie
De nombreuses personnalités australiennes ont reproché le fait que les membres de l’exécutif de Sundance Resources aient été contraints de violer les protocoles en voyageant ensemble sur un même avion. Les règles de gouvernance australienne interdisent en général au conseil d’administration d’une société publique de voyager dans un seul cadre. La société a été incapable d’utiliser le second appareil appartenant à M. Talbot parce qu’il ne pouvait pas atterrir sur la piste de Yagoudou, a déclaré M. Jones Peter Canterbury le Directeur financier de Sundance, qui a été nommé Directeur général par intérim. Il déclare que l’entreprise n’avait guère le choix que d’utiliser un avion affrété. Selon certaines sources, l’appareil appartenait à une compagnie qui avait été interdite par l’Union européenne pour trois infractions à la sécurité quelques temps plus tôt. Pour être honnête, la disponibilité des avions pour voler dans ce domaine est extrêmement limitée, a-t-il conclu. Le groupe a demandé la suspension de sa cotation à la bourse australienne. Cam-Iron, a branche opérationnelle de Sundance Resources au Cameroun envisage de mener des activités qui devraient augmenter le Produit Intérieur brut du Pays à hauteur de 18%. Mais selon les experts, ce type de contrat repose souvent au stade initial sur la confiance placée en des personnes précises. Geoff Wedlock était dans ce cas précis la personne clé. Sa disparition risque fort bien de créer quelques perturbations pour la suite du projet de Mbalam.

Le trajet que devait emprunter l’avion
The Daily Telegraph)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut