› Politique

Cameroun : les Conseils régionaux entrent en fonction ce 22 janvier

Le Dr. Mohamadou Dewa, le 11 janvier 2021, lors de sa prestation de serment en tant que président du Conseil régional de l’Adamaoua.

Les exécutifs seront installés dans les chefs-lieux de région par l’autorité administrative. Plus de 6 milliards FCFA mis à disposition par le gouvernement pour le démarrage.

Des cérémonies d’installation des Conseils régionaux vont se dérouler tout au long de cette journée du 22 janvier 2021. A Yaoundé, le président régional Gilbert Tsimi Evouna et son bureau seront installés dès 11 h par le gouverneur de la région. L’ancien super-maire de la ville de Yaoundé a déjà une idée précise de ce qu’il entend mettre en œuvre dans sa région. En bonne place, la réduction de la fracture entre le monde urbain et le monde rural.

Ces installations des Conseils régionaux interviennent quelques jours après la vague de prestations de serment de ces élus locaux, et après l’élection du 6 décembre 2020.  Prestation de serment mis en musique par le ministère de la Décentralisation et du Développement local. En effet, dans une correspondance adressée aux gouverneurs de régions, celui-ci les instruisait de procéder aux prestations de serment des conseillers régionaux au plus tard le 15 janvier, en vue de leur installation le 22 janvier, comme prescrit par la loi électorale.

Pour leur installation, le gouvernement, sur proposition du Comité interministériel des services locaux et le Comité national des finances locales, a mis à disposition une enveloppe de plus de 6 milliards FCFA. Cette dotation est destinée à assurer la prise en charge des frais de session des membres des Conseils régionaux, de payer les salaires et autres indemnités des exécutifs régionaux.

De plus, il servira à financer la location et l’aménagement des sièges des conseils régionaux. Fin 2020, le ministre de la Décentralisation avait effectué une tournée dans 10 régions afin d’identifier les bâtiments susceptibles d’abriter les Conseils régionaux. Nombre d’entre eux seront logés dans les délégations régionales de l’administration publique. La dotation va également prendre en charge la mise en place du statut spécial des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.

Toutefois, les installations de ce jour n’ouvrent qu’une période transitoire qui va aller jusqu’au 31 décembre 2022. En effet, les Conseils régionaux ne peuvent entrer pleinement en fonction qu’à partir du 1er janvier 2023, certains leurs pouvoirs étant encore retenus par l’article 487 du Code général des collectivités territoriales décentralisées.

Celui-ci stipule en effet que la gestion des financements extérieurs, la budgétisation des emplois, la comptabilité des coûts, la comptabilité patrimoniale et les recettes ne pourront être obligatoires qu’à partir de 2023.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé