› Eco et Business

Cameroun: les cotisations sociales ont coûté 65 milliards de F à la CNPS en 2015

Le montant des fonds y relatif a été révélé par le directeur général de la Caisse nationale de prévoyance sociale, lors de la 4e édition des rencontres e-talk tenues à Douala

La Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) a financé les prestations sociales à hauteur de 65 milliards francs FCFA au cours de l’exercice écoulé, ce qui a permis d’apporter des solutions d’appoint dans le secteur de la sécurité sociale au Cameroun.

Ces chiffres ont été révélés par le directeur général, Alain Mekoulou Mvondo, lors de la 4e édition des rencontres e-talk organisée à Douala, le 04 mai 2016, par le mouvement patronal Entreprises du Cameroun (ECAM).

Les débats dont le thème central portait sur «les nouveaux défis de la sécurité sociale au Cameroun: nouveau barème de cotisations sociales et revalorisation des allocations familiales», ont également permis de savoir que la CNPS a déboursé 32 milliards francs CFA pour le paiement des salaires.

Ce thème a été choisi en référence au décret présidentiel signé le 21 janvier 2016 pour entériner l’annonce faite une semaine avant par le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona, relative à la revalorisation de l’ordre de 55 pour cent des allocations familiales. Ledit texte a fait passer les allocations de 1800 FCFA à 2800 FCFA.

Si ces dispositifs législatifs consacrent les avancées remarquables dans l’arrimage du Cameroun aux normes internationales en matière de sécurité sociale, les montants des cotisations demeurent faibles, entrainant dans la plupart des cas des déficits, explique-t-on.

Pourtant, affirme-t-on à la CNPS, la mise en place d’une sécurité sociale efficace au Cameroun exige la résorption de ces déficits, ce qui implique soit une augmentation du plafond des cotisations pour assurer la pérennité du système soit la baisse du niveau de prestations ou encore une rallonge de la durée des cotisations sociales de 15 à 20 ans. Des propositions contenues dans une loi de validation par le Président de la République.


Droits réservés )/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé