Sport › Football

Cameroun: les dixiades 2010 ont un logo réalisé sur concours

Le logo des Dixiades 2010 allie remarquablement éthique et esthétique

Le logo des Dixiades 2010 a été retenu à l’issu d’un concours au cours duquel une cinquantaine de logos ont été reçus et celui là a été retenu par un jury composé des membres de la commission culturelle du comité national olympique et sportif du Cameroun et de certains responsables des mouvements et des clubs artistiques de Yaoundé. S’il a été choisi, c’est tout simplement parce qu’il a réussit à concilier de façon remarquable l’éthique et l’esthétique au service des valeurs universelles de l’olympisme. Le logo ajoute une touche d’originalité faisant référence au contexte local qui singularise le Cameroun et plus particulièrement la ville de Ngaoundéré, hôte de la deuxième édition des Dixiades.

Pour ce qui est de la composition artistique pure, l’ uvre campe sur une position harmonieusement répartie dans l’espace. le tout tient dans une disposition en triangle à la base des anneaux qui portent littéralement deux athlètes couronnés vers un sommet de lauriers d’or (c’est le vert qui se trouve au-dessus de ce logo), un axe tracé à la verticale équilibre la disposition des éléments et renforce l’idée d’élévation. Sur le plan symbolique, la présence humaine est équilibrée en homme et femme. La flamme et la passion, les feux de la rampe, les lauriers de couronnement et l’or de la gloire, tout est bien en place. La référence aux couleurs locales est marquée par les trois couleurs du drapeau de la République (vert rouge et jaune). Elle l’est aussi par l’allusion au sommet des montagnes et aux cornes des bovins qui caractérisent la ville de Ngaoundéré, capitale nationale d’élevage au Cameroun. La dominante verte est utilisée pour célébrer la verdure de la région de l’Adamaoua. La composition chromatique rappelle plus généralement la plupart des drapeaux des nations africaines, étant entendu que le Cameroun notre pays est considéré comme une Afrique en miniature.

En deuxième lecture, l’ uvre s’ouvre sur une dimension quasi cosmique à travers l’utilisation quasi illuminée des anneaux. Un premier cercle noir représente le continent noir. Il essaye surtout d’entrevoir un univers cosmique composé de plusieurs planètes et de plusieurs mondes qui, refusant l’éclatement incontrôlée et d’émiettement s’interpénètrent dans une logique d’harmonie et de solidarité. L’ uvre paraît encore plus étonnante et plus intéressante si l’on l’aborde sur le plan de la stylitisation. Son auteur, un jeune camerounais, a choisi de partir d’une apparente simplicité. Elle autorise un abord facile d’autant plus que les formes sont particulièrement dynamiques. Malgré la légèreté et la pureté des traits, l’enchevêtrement des formes, des symboles et des couleurs lui apportent un supplément de profondeur au point que l’ il ne cesse de la lire et de la découvrir.

L’autre grande qualité de l’ uvre choisie est qu’elle autorise toute forme de compatibilité avec d’autre composantes tels que les logos du comité national olympique et sportif du Cameroun (au-dessus), les armoiries de la ville de Ngaoundéré, les marques des sponsors et bien d’autres éléments qui peuvent concourir au renforcement de l’éclat et de l’identité visuelle de la deuxième édition des jeux nationaux Dixiades de Ngaoundéré 2010.

Photo de famille a l’issue du lancement du compte à rebours à Ngaoundéré
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut