› Santé

Cameroun : les drépanocytaires invités à plus de vigilance face au Covid-19

La Covid-19, défis de plus pour les drépanocytaires

Ils sont nombreux parmi les 300 personnes décédées. Tout comme les patients souffrant d’autres maladies chroniques, le ministre de la Santé publique les invite à une prudence accrue.

Suivant le pointage effectué le 19 juin dernier, la situation épidémiologique au Cameroun  fait état de 11 281 cas positifs, 300 décès et 7634 personnes guéries. Le ministère de la Santé publique constate après analyse des données que les  personnes les plus à risque sont les sujets présentant des comorbidités.  C’est-à-dire des personnes ayant des pathologies  sous-jacentes. Des patients déjà rendus vulnérables d’autres maladies.

« Ils  sont moins disposés à résister au nouveau coronavirus et donc plus exposés à ses complications », explique le ministre Manaouda Malachie. Parmi les comorbidités qu’il relève, l’on retrouve : l’hypertension  artérielle, les maladies respiratoires chroniques, le Diabète et la drépanocytose.

S’agissant des sujets drépanocytaires, Manaouda Malachie affirme : «  ils sont particulièrement  vulnérables au Covid-19 du fait notamment de leur immunité  affaiblie du taux d’hémoglobine bas, du risque élevé de crise ou un syndrome thoracique aigu dû à l’infection. »

Rappelons que la drépanocytose est une maladie rare du globule rouge, affectant le transport de l’oxygène dans le corps. Les drépanocytaires sont donc invités à doubler d’attention dans l’observance des gestes barrières édictés par le Gouvernement et l’OMS.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé