› Santé

Cameroun : les drogues causent 10% des infections au VIH

Les experts soulignent que, les personnes qui consomment et s’injectent des drogues font partie des groupes les plus à risque de contracter le VIH.

Environ 10% des nouvelles infections au VIH/SIDA au Cameroun sont dues aux drogues que s’injectent des jeunes, a-t-on appris mercredi à l’occasion du lancement de la campagne « Vacances sans SIDA ».

Vingt ans après le début de ce programme trans-générationnel, le taux de prévalence du VIH/SIDA au Cameroun est passé de 5,5% à 2,7% aujourd’hui, le nombre de nouvelles infections par an étant désormais de 15.000 contre 150.000 en 2003.

En dépit de ces résultats encourageants, la situation de l’infection au VIH/SIDA reste préoccupante chez les jeunes en raison des comportements à risques persistants, a souligné Mounouna Foutsou.

Pour la présente édition qui durera 20 jours, placée sous le thème « les drogues tuent et nous exposent au VIH/ SIDA », le gouvernement a mobilisé plus de 600 pairs éducateurs et encadreurs sur l’ensemble du pays, afin de sensibiliser de manière directe au moins 500.000 jeunes.

Les pouvoirs publics entendent ainsi réduire le nombre de nouvelles infections à la maladie, mais également inciter davantage les jeunes filles à connaître gratuitement et de manière anonyme leur statut sérologique.

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé