Société › Société

Cameroun: Les élèves reprennent le chemin de l’école pour le compte du 2e trimestre

Il est considéré comme le trimestre le plus long et le plus déterminant de l’année scolaire

La trêve de deux semaines imposée par les fêtes de fin d’année est bel et bien terminée. Après l’euphorie occasionnée par cette période festive, les cours ont bel et bien repris ce mardi 03 janvier 2012. A partir de à 7 h et 30 minutes, les cloches de la rentrée scolaire du 2e trimestre pour le compte de l’année académique 2011/2012 ont retenti dans tous les établissements de la maternelle, du primaire et du secondaire dans toute la République. Pour tous ces millions d’élèves, et surtout pour ceux des classes dites d’examens, ce trimestre exige un peu plus de concentration et de discipline. Les élèves les plus conscients semblent d’ailleurs avoir pris toutes les mesures qui s’imposent. Réorganisation de l’emploi du temps personnel, cours de rattrapages et travail en groupes d’études sont là quelques unes des stratégies qu’ils appliqueront tout au long de ce 2e trimestre.

Du côté des enseignants et des responsables d’établissements, des mesures spéciales sont prises pour assurer la couverture des programmes scolaires. Tout comme leurs élèves, ils sont appelés à plus d’assiduité et de ponctualité pour y parvenir. Le moins que l’on puisse dire c’est que le deuxième trimestre est une période vraiment cruciale de l’année scolaire, mais pourtant entrecoupée de nombreux fériés et de nombreuses fêtes. Fête de la jeunesse, fête de pâques etc. Ainsi, pour ne pas laisser les jours fériés compromettre les programmes scolaires, la plupart des directeurs ont prévu des issues de secours. Pendant la semaine de la jeunesse, nous n’arrêterons pas. Nous ferons les cours de 7h30 à 12h, avant de laisser les enfants vaquer à d’autres activités, explique le directeur d’une école primaire. Dans plusieurs écoles, il est prévu durant les congés de Pâques, des séances de rattrapage pour les candidats au C.E.P. Vivement que les fruits tiennent la promesse des fleurs.

Des élèves de l’école publique de Nganha dans l’Adamaoua
Journalducameroun.com)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
Advertisement
error: Contenu protégé