Sport › Football

Cameroun: Les entraineurs de football se recyclent

Cette formation qui s’achève le 5 juillet prochain vise à l’obtention d’une licence « C » de la confédération africaine de football

Depuis le 22 juin dernier, les techniciens camerounais suivent un stage de formation d’entraineurs de football au Centre Technique de la FECAFOOT situé dans la banlieue de Yaoundé. Ce stage qui s’achève le 5 juin prochain a pour but de l’obtention de la licence « C » de la Confédération Africaine de Football (CAF). Il s’adresse aux entraîneurs diplômés, titulaires de la licence « B » de la fédération camerounaise de football (FECAFOOT).

30 candidats ont été retenus pour cette formation. La sélection de ceux-ci était basée sur certains critères. Entre autres, être citoyen camerounais jouissant de ses droits civiques, être âgé de 21 ans au moins et de 35 ans au plus au 1er janvier 2009, résider sur le territoire camerounais, n’avoir pas été condamné à une peine d’emprisonnement ferme pour un délit ou pour un crime, s’acquitter de la somme de cinquante mille francs CFA au titre des frais de formation au département administratif et financier de la FECAFOOT. Les apprenants sont encadrés par cinq instructeurs du panel de la CAF dont Dominique Wansi et Pierre Ndjilli Ndengue en Entraînement, Mpele Oyeba en Arbitrage, Dr. Ngalle Mbonjo en Médecine du sport et Patrick Ebode Tsanga en Administration, conformément au programme standard de la CAF. La logistique du stage est assurée par le M. André Nguidjol, le directeur de l’éducation CAF auprès de la FECAFOOT.

En plus de l’objectif principal qui vise l’obtention de la licence « C », ce stage permettra de recycler les stagiaires, tout en mettant un accent sur les derniers règlements de la FIFA. Le stage de formation en question est organisé par le département technique et de développement de la FECAFOOT sous la supervision de la direction technique de la CAF.

Au terme de ce stage qui s’achèvera par un examen final, les candidats reçus recevront un diplôme de la CAF qui leur permettra d’exercer, non seulement, au Cameroun mais également sur l’ensemble du continent.


Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut