Santé › Actualité

Cameroun: Les frais d’accouchement revus à la baisse

C’est une initiative du gouvernement camerounais avec l’appui du Fonds des Nations Unis pour la population (UNFPA)

Selon le ministère de la Santé publique du Cameroun, le gouvernement avec l’appui des partenaires au développement, en l’occurrence, le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), a annoncé la baisse des frais d’accouchement avec la vulgarisation des kits obstétricaux. Désormais, il faudra seulement débourser 6000 francs CFA pour un accouchement normal, contre 20 000 francs CFA. Pour les cas de césarienne il faudra désormais débourser 40 000 francs CFA contre 120 000 francs CFA. Cette mesure est déjà opérationnelle depuis deux ans dans les régions de l’Adamaoua, de l’Extrême-nord et du Nord, grâce notamment à l’implication de l’UNFPA.

Il s’agit désormais de couvrir l’ensemble du territoire national, a indiqué le gouvernement car «les femmes ne doivent plus accoucher à la maison, faute d’argent, puisque le paiement d’une somme de 6000 francs CFA vous donne accès aux médicaments», a précisé André Mama Fouda ministre de la Santé. Selon les chiffres, il y avait au plan national 430 décès pour 1000 naissances vivantes en 1998, puis 669 décès pour mille naissances en 2004 et ensuite 782 décès pour 1000 naissances en 2011. D’où le programme triennal du gouvernement en vue d’inverser cette tendance, en permettant aux femmes enceintes d’ accéder aux soins de qualité et à moindres coûts.


leboytownshow.com)/n
À LA UNE
Retour en haut