Société › Société

Cameroun: les journalistes David Eyengue et Théodore Tchopa, libres

Théodore Tchopa et David Eyengue aux côtés de leur Dp, Haman Mana (c). Droits réservés

Ils ont quitté les cellules du GSO où ils étaient détenus.

L’information a commencé à circuler sur les réseaux sociaux en début de matinée. C’est acté. Les journalistes Théodore Tchopa et David Eyengue sont libres. Ils sont sortis des cellules du GSO où ils étaient détenus. Une libération obtenue entre autres grâce aux démarches entreprises par le Directeur de publication de Le Jour et des regroupements de la corporation notamment le Syndicat national des journalistes du Cameroun (SNJC), auprès des autorités de la police judiciaire.

Ces hommes de médias travaillant pour le compte du quotidien Le Jour ont été interpellés le 28 janvier dans le domicile de Albert Dzongang à Douala en même temps que ce dernier et Maurice Kamto, président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC).



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé