› Santé

Cameroun : les médecins fonctionnaires s’insurgent contre une ponction sur leur salaire

Des médecins en service (photo d'archives)

Dans une lettre adressée au président de la République Paul Biya, les hommes en blouse blanche dénoncent l’amputation de  la prime de  2400 FCFA dont ils jouissaient. Les médecins profitent de l’occasion pour réclamer une augmentation des salaires.

Ils affirment n’avoir pas été avisés de la baisse de leurs salaires.  Les bulletins de solde ont attesté qu’une amputation de 2400 a été faite. « Alors que nous sommes encore plongés dans la bataille contre la COVID-19 dans laquelle plusieurs de nos confrères ont perdu la vie, nous sommes stupéfaits par le moment choisi pour nous ponctionner notre salaire qui est l’un des plus faibles comparé aux autres pays africains de même niveau économique », ont écrit les médecins dans une lettre adressée au président de la République, publiée dans Le Jours de ce 28 juillet 2020.

Les médecins fonctionnaires revendiquent la restitution du montant amputé. D’autre part, ils réclament une revalorisation salariale. Revalorisation qui devrait être  « à la hauteur de nos longues années d’étude, de la complexité de notre mission et des efforts parfois surhumains que nous réalisons pour tenir bon face à cette crise sanitaire sans précédent. »

Les professionnels de la santé font remarquer à Paul Biya que leur traitement est l’un des plus faibles par rapport à ceux des pays au niveau de développement comparable. Et que depuis le déclenchement de la pandémie du Covid-19, plusieurs pays du monde ont procédé à une revalorisation pour encourager les professionnels de la santé.

Les médecins fonctionnaires s’interrogent « pourquoi le Cameroun s’illustre plutôt par la persécution et la faible considération de ses soldats de la santé ? »

Pour rappel, un médecin généraliste en début de carrière est classé en catégorie A2 indice 650 et ne gagne que 247 704 FCFA après une dizaine d’années d’études. En même temps, des médecins spécialistes en fin de carrière confessent un salaire 250 000 FCFA.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé