› Société

Cameroun : les populations de Batchenga en colère après la construction du barrage hydroélectrique de Nachtigal

Centrale hydroélectrique de Nachtigal
Des riverains s’offusquent notamment contre l’inachèvement des indemnisations, la faible mise en œuvre du plan de restructuration des moyens de subsistance, le cas  des produits de la pharmacopée traditionnelle.

25 août 2021 sur la cours de la Chefferie de Ndji, un village de Batchenga dans la Lekié, région du Centre. Chefs traditionnels, pêcheurs, sableurs, mareyeuses et autres habitants du coin, sont massés pour  exprimer leur ras-le-bol. Ils dénoncent le non respect de certains engagements pris par les autorités administratives et l’entreprise Nachtigal Hydro Power Company (NHPC) ayant construit le barrage hydroélectrique de Nachtigal.

Ils dénoncent précisément  l’insuffisance des indemnisations pour les pêcheurs, sableurs et mareyeuses, la faible mise en œuvre du plan de restructuration des moyens de subsistance, la destruction des espèces naturelles nécessaires à l’activité de la pharmacopée traditionnelle.

Le chef du village Ndji se plaint que :  » la pêche est à genou à cause de ce projet qui date de l’existence de nous aieux, malheureusement ils n’ont pas pu vivre son avènement. C’est vrai que c’est une chance pour nous de vivre la construction de cette infrastructure sauf que NHPC nous ne permet de déguster les fruits de ce joyau”. Sa majesté Joseph Ekouti Ahanda explique que :  “ tout était beau, lorsqu’ils nous ont présenté le projet, hélas, le projet ne nous fait plus rêver, il n’a pas été bénéfique pour les riverains. Nous ne pouvons plus mener les petites activités auxquelles nos parents nous avaient initié pour gagner dignement nos vies. Ceci sans compensation, sans contrepartie.

A côté des pécheurs, tous les acteurs de la chaine partagent cette déception.  Régine Belinga, est une mareyeuse, qui achète sur place les produits de la pêche et les expédie dans les centres urbains tels que Batchenga et Yaoundé. Comme tous les riverains dont les activités sont liés au fleuve, elle espérait des mesures d’accompagnement après la réduction de leur champs d’activité au profit de la construction du barrage hydroélectrique de Nachtiga. “Nous sommes déjà fatiguées de cette situation, car beaucoup de nos frères, sœurs, épouses et époux sont morts sans bénéficier des bienfaits de ces promesses”, déplorent-elles.

La tentative de rencontrer les responsables de l’entreprise Nachtigal Hydro Power Company pour avoir sa version des faits s’est avérée vaine. Quelques éléments de la sécurité postés à l’entrée n’y autorisent pas l’accès.

Les populations quant à elles,  tentent des médiations. Elles essayent de faire entendre leur voix à travers l’Organisation Non Gouvernementale IFI Synergies Group qui œuvre depuis 2019 pour les communautés affectées par les grands projets. Espérant que leurs doléances soient totalement prises en compte.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé