Sport › Football

Cameroun : les premières exigences de la CAF pour le CHAN

Ahmad Ahmad, président de la CAF

La Confédération africaine de football a adressé une lettre à la Fécafoot le 8 mars dernier.  Elle instruit  la fermeture,  dès ce 12  mars,  des stades devant abriter le Championnat d’Afrique des nations et   fait d’autres recommandations.

Dès ce 12 mars 2020, les infrastructures sportives devant servir à l’organisation du Championnat d‘Afrique des nations seront fermées.  C’est la principale exigence de la CAF,  contenue dans une lettre  adressée le 8 mars dernier à la Fédération camerounaise de football.

Ainsi,  les Stades omnisports de Yaoundé, de Japoma  et de Bepanda à Douala, de Nguemé à Limbe, seront fermés. Par ailleurs, la CAF exige la mise à jour de l’état des pelouses des terrains d’entrainement de Bonamoussadi, Mbappé Leppe, du stade principal de Japoma, de  l’Annexe 1 de l’omnisports de Yaoundé, du complexe BEAC, et des stades d’entrainement de Limbe.

Outre les stades, a CAF soumet d’autres attentes au Cameroun.  Parmi lesquelles, la transmission des grandes lignes des cérémonies d’ouverture et de clôture du Chan,  la mise à disposition  gratuite à partir du 5 avril 2020, du  système VAR complet avec un système de backup dans chacun des sites de la compétition. Sur le plan médical, le Cameroun doit fournir à la CAF, la liste officielle des vaccins exigés à l’entrée au Cameroun, selon le règlement médical international, entre autres.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé