Politique › Institutionnel

Cameroun: les préparatifs de la fête nationale s’intensifient dans la région du littoral

Les populations de l’île de Manoka et du Moungo déjà prêtes

A 24h de la célébration de la 37é édition de la fête de l’unité nationale le 20 mai, la fièvre des préparatifs monte de plus en plus. Cette manifestation est comme chaque année, l’occasion pour les camerounais du Nord, du Sud, de l’Est et de l’Ouest, de faire taire des guerres tribales, pour former l’union sacrée et se souvenir de l’importance du référendum du 20 mai 1972 à l’issu duquel les camerounais des deux rives du Moungo, avaient à juste tire, opté pour un Etat unitaire. Et cette unité qui va guidé la journée de mercredi, 20 mai 2009 à travers plusieurs activités organisées à cet effet. A l’île de Manoka située dans l’arrondissement de Douala VIe, près de 150 pagnes viennent d’être offerts aux militants du Rassemblement Démocratique du Peuple Démocratique (RDPC) ainsi qu’une enveloppe contenant la somme de 250 000F CFA.

Ce geste de l’honorable Albert Dooh Collins, député de la circonscription du Wouri centre, vise à permettre aux populations de cette île, de bien préparer la fête de l’unité. La rencontre qui s’est déroulée il y a quelques jours à Douala, a aussi été l’occasion de régler quelques différends de la mairie de l’île de Manoka dans le but de procéder à la réconciliation des uns et des autres en cette période de l’unité. On a retrouvé dans la salle, les conseillers municipaux, présidents de section et sous section RDPC de Manoka. Les différents problèmes qui minent le parti sur l’île, ont failli renvoyer aux calendes grecques les préparatifs du traditionnel défilé du 20 mai. Mais l’honorable a réussi à calmer les esprits surchauffés, faisant comprendre qu’il ne prendra pas le parti de qui que ce soit, car tous les militants doivent rester solidaires. Albert Dooh Collins avant de séparer de ses camardes de Manoka, a indiqué qu’il va se rendre sur l’île dans un mois.

Autre lieu, autre préparatif
Dans le département du Moungo dans le Littoral, l’on prépare activement la fête de l’unité. Justin Mvodo, le préfet ne cesse de multiplier actuellement des séances de travail, car il entend donner une dimension mémorable à cette célébration, ce mercredi, 20 mai. Dans le même ordre d’idée, nombreux sont les partis politiques qui battent le rappel des troupes. Objectif avoué : mobiliser tous les membres, afin de faire échec à ceux qui brandissent le spectre du boycott du défilé, à l’instar du SDF notamment.

Quoi qu’il en soit, l’on peut dire sans risque de se tromper, que tout est fin prêt pour que la célébration grandiose, de la 37é fête de l’unité nationale du Cameroun à Douala ainsi que dans les différentes parties de la région du Littoral.

Cameroun

jou)/n

À LA UNE
Retour en haut