Eco et Business › Tech

Cameroun: les tambours parlant de Simon Tam

©Droits réservés

Il vient de lancer une gamme d’enceintes Bluetooth haute-fidélité, baptisé Higoma. Un produit en partie fabriqué au Cameroun.

«Quand les tambours parlent, même les rois font silence », c’est cette maxime africaine qui a inspiré Simon Tam, designer de 29 ans, et concepteur des enceintes Bluetooth Higoma. Un terme qui signifie tambour en langue bassa. Car ces enceintes mp3 ont la forme d’un coquetier qui caractérise les djembés. La coque, en iroko, est fabriquée au Cameroun. La qualité sonore est surprenante.

L’électronique vient de Taïwan et ces enceintes fabriquées pour l’instant en petite série sont positionnées sur le segment haut de gamme. Un produit audiophile que l’on trouve dans quelques boutiques avisées, par exemple dans le nouveau concept-store afropolitain parisien d’Alain Medar : «Le Onzehome».

Simon Tam est un designer formé à Nantes. Il est allé polir son envie d’entreprendre au Japon, durant un an. Une envie qu’il se verrait bien communiquer aux jeunes entrepreneurs africains. Et lorsqu’on lui demande s’il a quelques conseils à leur prodiguer, voici sa réponse. « Prendre son temps, se connaitre d’abord, aller à son rythme et ne pas désespérer. Il faut avoir confiance en soi et en ses produits je pense que l’on peut convaincre n’importe qui

Noumbissi design, la startup de Simon Tam, espère créer, dans les mois qui viennent, une dizaine d’emplois au Cameroun et en France. La structure a été créée au Cameroun, développée en France et inspirée par le Japon. Elle œuvre à la promotion d’un style de vie panafricain en mettant  des usages interculturels en avant dans ses productions.

 

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut