› Politique

Cameroun : les Usa appellent à un procès public des militaires

Des militaires camerounais (c) Droits réservés

Les Etats-Unis viennent de reconnaître les efforts déployés par le gouvernement pour punir des soldats coupables de violation de droits de l’Homme. Reste encore à rendre publiques les procédures initiées contre eux publiques.

Les Etats-Unis d’Amérique critiquent le secret entourant les actions menées contre des militaires accusés d’entorses aux droits humains dans le cadre de la crise anglophone. Dans un rapport consacré à la situation du Cameroun à la période 2018, les Etats-Unis observent que cela n’a pas suffit à dissuader des soldats de commettre de tels actes. « Certains auteurs d’infractions, notamment des auteurs d’infractions en série, ont continué agir en toute impunité », relève le département d’Etat américain.

La crise anglophone a lieu dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis 2016. Les contestations populaires ont été  récupérées par des partisans de la sécession et depuis octobre  2017, la zone anglophone est paralysée par un conflit opposant forces de défense et de sécurité et combattants sécessionnistes.

Durant ces évènements, soulignent les Usa,  « les autorités n’ont pas contrôlé efficacement les forces de sécurité, notamment la police et la gendarmerie ». Celles-ci notamment à l’origine d’ « homicides arbitraires », de « disparitions forcées », de « tortures », de « détentions arbitraires », d’ « atteintes arbitraires ou illégales à la vie privée », entre autres.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé