› Politique

Cameroun : les USA restreignent les visas aux personnes soupçonnées d’amplifier la crise anglophone

U.S. President Joe Biden
Le département d’Etat américain a décidé le 7 juin 2021  de mener une guerre contre les acteurs soupçonnés d’être responsables ou complices de l’entrave à la résolution pacifique de la crise dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest.

La décision est du secrétaire d’Etat américain, Antony J. Blinken. « Je mets en place une politique imposant des restrictions de visa aux personnes soupçonnées d’être responsables ou complices de l’entrave à la résolution pacifique de la crise dans les régions anglophones du Cameroun. Cette décision reflète notre engagement à faire avancer un dialogue pour résoudre pacifiquement la crise anglophone et soutenir le respect des droits humains », a-t-il écrit sur le site internet du département d’Etat.

Antony J. Blinken explique que son pays condamne : « ceux qui sapent la paix en se livrant ou en incitant à la violence, aux violations et abus des droits humains et aux menaces contre les défenseurs de la paix ou les travailleurs humanitaires (…) Les États-Unis soutiennent fermement le peuple camerounais et nous restons déterminés à travailler ensemble pour faire progresser la démocratie et la prospérité mutuelle pour nos deux pays ».

La décision du Etats-Unis laisse présager la publication imminente d’une liste des « persona non grata » sur le sol américain. Notamment les  acteurs et complice des groupes sécessionnistes, et même des membres  du gouvernement camerounais  qui ont parfois affiché des positions radicales sur la crise anglophone.  Une crise qui compte plus de 3000 morts et des milliers de déplacés.

«  Nous continuons d’appeler le gouvernement camerounais et les groupes armés séparatistes à mettre fin à la violence et à engager un dialogue sans conditions préalables pour résoudre pacifiquement la crise. Il est important que les enfants puissent aller à l’école et que l’aide humanitaire puisse être fournie. Nous exhortons toutes les parties prenantes concernées au Cameroun et dans la diaspora à s’engager de manière constructive et à rechercher une résolution pacifique de la crise », implore le pays de Joe Biden.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé