› Culture

Cameroun : l’Etat apporte son soutien au Nguon

Soutenir la pérennisation du Nguon
Nguon, l'essence du peuple Bamoun

Le festival traditionnel du peuple Bamoun bénéficie de l’accompagnement du gouvernement pour son inclusion à l’échelle internationale.

Le festival Nguon est devenu au fil des années, l’un des principaux instruments d’identification et de rassemblement du peuple Bamoun. Au delà, chaque manifestation de cet héritage culturel ne cesse de faire courir bon nombre et permet de vendre la destination Cameroun.
Une délégation du ministère en charge de la culture s’est rendue à Foumban. Elle était conduite par son Directeur du patrimoine culturel, Suzanne Pulchérie Nnomo Ela.
La délégation venant de Yaoundé a été reçu par le Sultan, roi des Bamouns Nabil Nforrifoum Mbombo Njoya. À ses côtés, le coordonnateur général du comité local d’organisation du Nguon, Njingoumbe Jean Emmanuel.
Les discussions entre les deux s’articulent autour de la signature d’un accord entre le ministère des Arts et de la Culture et le palais Bamoun. Cet accord garanti la promotion du Nguon. Un festival qui selon Suzanne Pulchérie est un catalyseur de valeurs culturelles.
L’inclusion du festival à l’échelle internationale comme instrument de diversité culturelle couplé à une reconnaissance par l’UNESCO fait parti des autres éléments au centre des discussions. C’est à cet effet, qu’un projet de rédaction d’un document qui harmonise et présente les mesures qui encadrent le Nguon comme un pilier dans le fondement de la culture est déjà en gestation.
«L’accord entre le Minac et le royaume Bamoun est centré sur la promotion et le renforcement de la coopération culturelle avec d’autres pays. Mais également des acteurs du secteur public et privé » dixit le directeur du Patrimoine culture du Minac.

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé