Eco et Business › L'Eco en +

Cameroun : l’Etat clôture le 5ème emprunt obligataire sur le Douala Stock Exchange à plus de 200 milliards de Fcfa

Le 5ème emprunt obligataire du Cameroun, lancé sur le Douala Stock Exchange (DSX), la bourse des valeurs mobilières du pays, est également le 5ème à être sursouscrit. (c) Droits réservés.

Au terme de deux semaines de souscriptions, l’emprunt obligataire 2018-2023 de l’Etat du Cameroun, d’un montant de 150 milliards de francs CFA et assorti d’un taux d’intérêt annuel de 5,6%, a été clôturé avec succès le 9 novembre dernier.

Ce 5ème emprunt obligataire du Cameroun, lancé sur le Douala Stock Exchange (DSX), la bourse des valeurs mobilières du pays, est également le 5ème à être sur-souscrit. Ce qui laisse voir l’attrait qu’exercent les titres publics camerounais sur les investisseurs, mais aussi la crédibilité de la signature de l’Etat sur ce marché financier. En effet, l’offre finale des différents investisseurs a franchi la barre de 200 milliards de francs CFA.

Le succès de ce nouvel appel public à l’épargne du gouvernement camerounais est venu de ce que, avant même l’ouverture des souscriptions, le 26 octobre 2018, les trois arrangeurs de l’opération et les banques figurant dans le syndicat de placement ont garantit des prises fermes pour 121,5 milliards FCFA. Au ministère des Finances, tout en se satisfaisant du dénouement heureux de cette opération de levée de fonds, certaines sources crédibles annoncent qu’au regard des besoins de financement auxquels fait actuellement face l’Etat, le gouvernement pourrait introduire une demande de sur-allocation auprès de la Commission des marchés financiers (CMF), le régulateur de la Bourse de Douala.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut